The Wand of Youth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les suites n°1 et 2 The Wand of Youth (en français la baguette de la jeunesse) sont des œuvres pour orchestre composées par Edward Elgar. Elgar leur a donné les titres suivant :

 THE WAND OF YOUTH
 Music to a Child's Play
        (First Suite)
         (Op. 1A:)
       (1869-1907.)

et

 THE WAND OF YOUTH
 Music to a Child's Play
      (Second Suite)
         (Op. 1B:)

Histoire[modifier | modifier le code]

Enfant, Elgar compose des airs pour les pièces de théâtre jouées par les jeunes membres de la famille. Il écrit ses airs dans un cahier et quarante ans plus tard il compose les deux suites Wand of Youth à partir de ces airs. Il donne à ces suites le numéro d'opus 1 car ce sont ses premières bien que plus tard orchestrées avec les talents matures d'Elgar. Plusieurs années plus tard Benjamin Britten suit le précédent d'Elgar en composant sa Simple Symphony).

Première suite[modifier | modifier le code]

La première suite est dédiée à mon ami C. Lee Williams[1].

Elle est composée de sept parties :

1. Overture (Ouverture)
2. Serenade (Sérénade)
3. Menuet (Old Style) (Menuet (Ancien Style))
4. Sun Danse (Danse du soleil)
5. Fairy Pipers (Fée cornemuse)
6. Slumber Scene (Scène du sommeil)
7. Fairies and Giants (Fées et Géants)

Cette suite est créée au Queen's Hall, Londres le 14 décembre 1907 dirigée par Sir Henry Wood.

Seconde Suite[modifier | modifier le code]

La Seconde Suite est dédiée à « Hubert A. Leicester, Worcester »[2].

Elle est composée de sept parties :

1. Marche
2. The Little Bells (Scherzino) (Les petites cloches (Scherzino))
3. Moths and Butterflies (Dance) (Papillons de nuit et papillons (Danse))
4. Fountain Dance (Danse de la fontaine)
5. The Tame Bear (L'Ours apprivoisé)
6. The Wild Bears (Les Ours sauvages)

Elle est créée à Worcester (lors du Three Choirs Festival) le 9 septembre 1908, dirigée par Elgar.

discographie[modifier | modifier le code]

Les suites ne sont pas régulièrement jouées en concert mais de par leur courte durée elles se prêtent bien aux enregistrements. À l'époque du long play, les suites, qui durent environ 20 minutes) rentrent sur une face de ce support. Sur les CDs, ces suites sont souvent enregistrées avec d'autres courtes pièces d'Elgar comme Nursery Suite.

Mono

Stéreo

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charles Lee Williams, Mus.B. est un ancien organiste de la cathédrale de Gloucester, et est surnommé le « père du Three Choirs Festival ».
  2. Hubert Leicester est un ami d'enfance du compositeur et jouait de la clarinette dans le quintette à vents où le jeune Elgar jouait du basson et du violoncelle.