The Velvet Underground (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le groupe, voir The Velvet Underground.

The Velvet Underground

Album de The Velvet Underground
Sortie mars 1969
Enregistré novembre–décembre 1968, au Sunset and Highland Sound (Hollywood)
Durée 42:56
Genre rock
Producteur The Velvet Underground
Label MGM
Critique

Albums de The Velvet Underground

The Velvet Underground est le troisième album du groupe éponyme, souvent appelé « l'album au canapé » en référence à sa pochette.

En changeant de label (et de producteur : ils s'auto-produisent désormais), le Velvet change de style. Le groupe livre un album plus apaisé, avec de nombreuses ballades comme Candy Says ou Pale Blue Eyes. L'influence des membres de la Factory d'Andy Warhol se fait néanmoins encore sentir, au travers des photos de pochette (signées Billy Name) ou de la chanson sur le transsexuel Candy Darling.

La chanson d'ouverture est interprétée par Doug Yule, et la dernière par Maureen Tucker.

John Cale, qui a pourtant quitté le groupe, est présent lors de quelques répétitions. Les morceaux qui sont enregistrés à cette occasion paraîtront plus tard sur des albums d'inédits.

Titres[modifier | modifier le code]

Tous les textes et musiques sont signés Lou Reed.

  1. Candy Says – 4:02
  2. What Goes On – 4:52
  3. Some Kinda Love – 4:00
  4. Pale Blue Eyes – 5:38
  5. Jesus – 3:22
  6. Beginning to See the Light – 4:38
  7. I'm Set Free – 4:01
  8. That's the Story of My Life – 1:56
  9. The Murder Mystery – 8:53
  10. After Hours – 2:07

Musiciens[modifier | modifier le code]