The Unicorns

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Unicorns.

The Unicorns

Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Genre musical Rock indépendant, lo-fi
Années actives 2000-2004, depuis 2014
Labels Caterpillars of the Community, Alien8, Suicide Squeeze
Composition du groupe
Membres Nicholas « Niel » Diamonds, Alden Ginger, J'aime Tambeur

The Unicorns est un groupe de rock indépendant canadien originaire de Montréal (Québec), formé en décembre 2000.

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La formation était connue pour ses performances particulières : marionnettes, présence de sans-abris, costumes roses, batailles entre les membres du groupe... Les membres du groupe sont aussi notoires localement pour avoir lancé des rumeurs à leur sujet via les hebdomadaires montréalais, prétendant entre autres avoir tourné le dos à plusieurs millions de dollars en refusant de vendre le titre I Was Born A Unicorn pour une publicité de Converse, ainsi que pour avoir inventé une rivalité avec The Stills.

En 2003, Arcade Fire s'est produit en première partie des Unicorns lors de leur tournée aux États-Unis. Ironiquement, l'année suivante verra la révélation d'Arcade Fire, alors que The Unicorns, que d'aucuns voyaient comme next big thing, se séparait.

Diamonds et Tambour ont formé Islands en 2005 et Penner a formé Clues en 2007.

En juillet 2014, le groupe annonce sa reformation, avec notamment un concert prévu au Métropolis de Montréal le 21 septembre 2014[1],[2]. L'album Who Will Cut Our Hair When We're Gone? est réédité à l'été 2014 avec quatre titres inédits dont une reprise de Rocket Ship de Daniel Johnston[2],[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]