The Tuss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Tuss

Surnom Brian Tregaskin
Karen Tregaskin
Genre musical Musique électronique, acid techno, braindance, techno
Années actives 2007 – présent
Labels Rephlex

The Tuss est un groupe de musique électronique britannique qui serait formé des musiciens corniques Brian et Karen Tregaskin, dont on suppose qu'ils pourraient s'agir de pseudonymes du musicien Aphex Twin, ou tout du moins d'un projet l'impliquant.

Un album et un EP ont été publiés sous ce pseudonyme, sur le label Rephlex Records. Leur style est proche de l'IDM.

Historique[modifier | modifier le code]

The Tuss fut annoncé simplement sur le site internet de Rephlex Records, sur la page principale annonçant les nouvelles éditions du label. Selon le communiqué de presse du label, The Tuss aurait été découvert via MySpace et aurait décliné des propositions de labels comme Planet Mu, XL Recordings, Record Makers ou Ninjatune, avant de signer avec Rephlex pour des raisons de principe[1]. Initialement annoncé comme un groupe formé de deux musiciens français, il serait en fait constitué de Brian et Karen Tragaskin.

Le groupe sort un EP, Confederation Trough, le 30 avril 2007. Rushup Edge, le premier et unique album du groupe, parait le 25 juin 2007. Les deux disques contiennent des morceaux de styles variés (electronica, breakbeat, drum'n'bass, hardcore, acid house, etc.).

Lien avec Aphex Twin[modifier | modifier le code]

Il est supposé depuis la parution de Confederation Trough que The Tuss n'est qu'un pseudonyme de Richard D. James, plus connu sous l'autre pseudonyme d'Aphex Twin. James n'a jamais confirmé (ou infirmé) ce point ; Grant Wilson-Claridge, cofondateur de Rephlex Records avec James, l'a par ailleurs plus ou moins nié[2].

Le journal The Guardian a fait état de ces rumeurs[3]. Une lettre du label Warp Records a comparé le son de Confederation Trough à celui d'Analord, alimentant les soupçons d'un nouveau pseudonyme d'Aphex Twin (lequel collectionne les pseudonymes depuis le début de sa carrière) ou d'une collaboration.

Malgré l'annonce de la découverte du groupe sur MySpace, il ne possède aucune véritable page sur ce site. Les pages de Brian Tregaskin[4], Karen Tregaskin[5] ou The Tuss[6] semblent être des faux créés par des fans pour faire enfler la rumeur. Le groupe a publié ses disques sur le propre label d'Aphex Twin et ils sont édités par Chrysalis, son éditeur principal. Le groupe fait par ailleurs usage d'un Yamaha GX1, un synthétiseur analogique extrêmement rare et cher[7], dont Aphex Twin est précisément l'un des rares possesseur au Royaume-Uni[3]. Le terme « tuss » signifierait « érection » en argot des Cornouailles, région dont Aphex Twin est originaire.

La théorie est également soutenue par le fait que James a joué des extraits de Fredugolon 6 (de l'EP Confederation Trough) et de Synthacon 9 (de l'album Rushup Edge) au festival Snowbombing de Mayrhofen en Autriche, et Rushup I Bank 12 (de Rushup Edge) en Italie au Traffic Festival à Turin, dès 2005. Il a également joué Fredugolon 6 au Melt! Fesitval de Ferropolis en Allemagne, et d'autres pistes de l'album au festival Oxegen en Irlande en 2008.

Enfin, dans le catalogue de BMI, les pistes de The Tuss sont enregistrées au nom de James Richard David (par exemple Akunk[8], Alspacka[9] ou Fredugolon 6[10] de Confederation Trough), semblant accréditer définitivement la thèse du pseudonyme, même si elle n'est pas confirmée par le principal intéressé.

Discographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « The Tuss, Confederation Trough EP », Communiqué de presse de Rephex Records,‎ 07/05/2007 (consulté le 18/11/2008)
  2. « Scene: Load Of Old Tuss », iDJ magazine (août 2007) (consulté le 18/11/2008)
  3. a et b Louis Pattison, « Dancing in the dark », The Guardian,‎ 26/05/2008 (consulté le 18/11/2008)
  4. « Brian Tregaskin », MySpace (consulté le 18/11/2008)
  5. « Karen Tregaskin », MySpace (consulté le 18/11/2008)
  6. « The Tuss », MySpace (consulté le 18/11/2008)
  7. « Yamaha GX-1 », synthmuseum.com (consulté le 18/11/2008)
  8. « Akunk », Répertoire BMI (consulté le 18/11/2008)
  9. « Alspacka », Répertoire BMI (consulté le 18/11/2008)
  10. « Fredugolon », Répertoire BMI (consulté le 18/11/2008)