The Tower

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Tower

Titre original 타워
Réalisation Kim Ji-hoon
Scénario Kim Sang-don
Acteurs principaux
Sociétés de production The Tower Pictures
Pays d’origine Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Genre catastrophe
Sortie 2012
Durée 121 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Tower (타워, Tawo, litt. « tour ») est un film catastrophe sud-coréen réalisé par Kim Ji-hoon, sorti en 2012.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À la veille de Noël, une soirée privée est organisée dans une tour luxueuse à Yeouido à Séoul. Un des hélicoptères survolant la tour pour projeter de la neige artificielle est secoué par des vents violents : il s'écrase dans la façade et provoque un gigantesque incendie…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Sol Kyung-gu : Captaine Kang Young-ki
  • Kim Sang-kyung : Lee Dae-ho
  • Son Ye-jin : Seo Yoon-hee
  • Kim In-kwon : Sergent Oh Byung-man
  • Ahn Sung-ki : le chef du pompier de Yeouido
  • Song Jae-ho : M. Yoon, le vieil homme
  • Lee Joo-shil : Mme Jung, l'amie de M. Yoon
  • Lee Han-wi : M. Kim, le curé
  • Kwon Tae-won : Jang, le commissaire du pompier
  • Jeon Guk-hyang : Ae-ja
  • Jung In-ki : Cha
  • Cha In-pyo : le Président
  • Jeon Bae-soo : Young-cheol, le cuisinier
  • Kim Sung-oh : In-geon
  • Min Young : Nam-ok
  • Park Jun-seo
  • Lee Joo-ha : Min-jung, la réceptionniste
  • Do Ji-han : Lee Seon-woo, le jeune pompier
  • Jo Min-ah : Lee Ha-na

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le réalisateur Kim Ji-hoon s'est inspiré du film La Tour infernale (The Towering Inferno, 1974) de John Guillermin, pourtant l'idée lui est venue lorsqu'il était jeune : « Quand j'étais étudiant, j'ai visité Séoul pour la première fois et vu le DLI 63 Building (un gratte-ciel de 249 m comprenant 63 étages). J'étais ébahi et m'étais imaginé comment je me sentirais si j'étais piégé là-dedans ? Je suis resté une fois coincé dans l'ascenseur. Je ne me souviens pas pendant combien de temps y suis-je resté, mais je l'avais senti long. Ce fut l'instant où j'ai ressenti une telle frayeur, ce qui m'a aidé à faire le film encore plus réaliste », raconte-il dans le Korea JoongAng Daily en décembre 2012[1].
  • L'équipe de la production a construit vingt-six différents décors, comme la tour de 108 étages fictivement baptisée Sky Tower, le restaurant chinois, les ascenseurs et la passerelle vitrée pour piétons, etc.[2]
  • À propos des scènes d'eau submergeant au quatre-vingtième étage, les acteurs ont été filmés dans un bidon de 4,5 tonnes d'eau à Goyang dans le province de Gyeonggi, sans l'aide de cascadeurs[2].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Park Eun-jee, « ‘The Tower’ stands tall as a classic disaster film with a human side », sur Korea JoongAng Daily,‎ 21 décembre 2012 (consulté le 15 juillet 2013)
  2. a et b (en) Kim Hyun-min, « An Epic Film Capable of Moving Hearts », sur Korean Cinema Today,‎ 28 décembre 2012 (consulté le 15 juillet 2013)