The Suburbs (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Suburbs

Album de Arcade Fire
Sortie 2 août 2010
Enregistré 2008-2010
Montréal, Canada
New York, États-Unis
Durée 64:07
Genre Rock indépendant
Pop baroque
Producteur Markus Dravs, Arcade Fire
Label Merge

Albums de Arcade Fire

Singles

  1. The Suburbs
    Sortie : 1er juin 2010
  2. We Used to Wait
    Sortie : 1er août 2010
  3. Ready to Start
    Sortie : 3 octobre 2010
  4. City with No Children
    Sortie : 14 mars 2011

The Suburbs est le troisième album studio du groupe Arcade Fire sorti en 2010. Ses chansons évoquent le quotidien dans les banlieues résidentielles américaines. Il est très bien accueilli par la critique et s'est classé à la première place des ventes d'albums dans plusieurs pays, dont le Canada, les États-Unis et le Royaume-Uni. Il est récompensé par le Grammy Award du meilleur album, le Brit Award du meilleur album international et le prix Juno du meilleur album.

Historique[modifier | modifier le code]

Après deux années durant lesquelles le groupe s'est fait très discret, Arcade Fire annonce la sortie de son troisième album le 27 mai 2010 et deux morceaux sont disponibles le même jour au téléchargement : The Suburbs et Month of May[1]. We Used to Wait est également diffusé sur les radios en Europe, et Ready to Start en Amérique. Une version longue de The Suburbs est par ailleurs disponible au téléchargement à l'occasion d'un concert gratuit à Longueuil, une banlieue de Montréal, le 9 juin[2]. Pour la sortie de l'album, le 2 août, huit pochettes différentes sont réalisées, représentant toutes la même voiture garée au premier plan vue depuis l'arrière et un paysage typique de banlieue résidentielle dans le fond[3].

Les chansons de l'album traitent de la vie dans les banlieues résidentielles et ont été inspirées par la jeunesse de Win et William Butler, qu'ils ont passée dans une banlieue de Houston[4]. Selon Win Butler, l'album n'est « ni une déclaration d'amour, ni une mise en cause de la banlieue, c'est un témoignage venant de la banlieue »[5]. L'album est enregistré à Montréal, chez Win Butler et Régine Chassagne, ainsi qu'en studio au Québec et à New York. Win Butler décrit le son de l'album comme « un mélange entre Depeche Mode et Neil Young »[6] et déclare qu'il voulait qu'il soit comparable aux « groupes que j'écoutais quand j'étais très jeune en me demandant ce qu'étaient ces bruits insensés »[5].

Une édition Deluxe de l'album sort le 27 juin 2011. Elle comprend deux titres inédits, Culture War et Speaking in Tongues (avec une participation de David Byrne aux chœurs), un remix de Ready to Start, Wasted Hours en version étendue, le court-métrage de Spike Jonze Scenes From The Suburbs et un livret de 80 pages[7].

Le titre Ready to Start est repris en août 2013 par le groupe Tears for Fears.

Tournée[modifier | modifier le code]

Le groupe est en tournée de juin 2010 à septembre 2011, essentiellement en Amérique du Nord et en Europe. Au début de cette tournée, leur concert du 5 août 2010 au Madison Square Garden est filmé par Terry Gilliam et diffusé en direct sur YouTube[8].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

L'album recueille de très bonnes critiques, obtenant un score de 87/100, sur la base de 43 critiques collectées, sur le site Metacritic[9]. Pour Rob Sheffield, de Rolling Stone, qui lui donne 4 étoiles sur 5, ce « fantastique troisième album » est une « beigne émotionnelle », où Arcade Fire « place d'instinct ses plus intimes confessions à l'échelle des arènes rock »[10]. Ian Cohen, de Pitchfork Media, lui donne la note de 8,6/10, évoquant « une collection généreusement rythmée de méditations sur la responsabilité familiale, les déceptions d'ordre privé et la fugace jeunesse » avec des « chansons intenses mais jamais trop compliquées […] qui laissent de l'espace pour les inoubliables numéros mélodieux de Win Butler », l'album atteignant « un sommet monumental dans sa conclusion » avec les deux parties de Sprawl[11]. Emily Mackay, du New Musical Express, lui donne la note de 9/10, estimant que l'album est un « chef-d'œuvre ambitieux mais accessible », « hanté par les souvenirs se trouvant juste hors de notre portée » et « empli d'une atmosphère subtile au son unique »[12]. David Marchese, de Spin, lui donne la note de 9/10, évoquant un « embrasement intense » « qui se prolonge avidement vers l'extérieur, rappelant le miasme dystopique des romans de science-fiction de William Gibson et les odyssées à la guitare de Sonic Youth »[13].

Pierre Siankowski, des Inrockuptibles, écrit que c'est un « album fourmillant, probablement long à dompter. Mais finalement, la joie n’en sera que plus grande ». L'album est « moins sombre » que les précédents, un « relâchement relatif [qui] permet à Arcade Fire, une fois encore, de nous surprendre. Souvent, nous éblouir »[14]. Christian Larrède, de Music Story, lui donne 4 étoiles sur 5, affirmant que l'album est « un disque d’alerte, le signal clair et tendu qu’il convient désormais de privilégier la pertinence d’une histoire qui nous est commune, face au quotidien superficiel. Et un album magnifique […] qui prend le pari de l’intelligence, et un groupe qui prend celui de la sincérité. Une réussite éclatante »[15].

Récompenses[modifier | modifier le code]

L'album permet au groupe de remporter plusieurs récompenses musicales. The Suburbs est récompensé en 2011 par le Grammy Award du meilleur album[16] et le prix de musique Polaris[17]. Lors des Brit Awards 2011, Arcade Fire remporte deux prix dans les catégories du meilleur album international et du meilleur groupe international[18]. Et le groupe est lauréat dans trois catégories au prix Juno 2011 : meilleur album, groupe de l'année et meilleur album de musique alternative[19].

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

Toutes les paroles sont écrites par Arcade Fire, toute la musique est composée par Arcade Fire.

The Suburbs
No Titre Durée
1. The Suburbs 5:15
2. Ready to Start 4:15
3. Modern Man 4:39
4. Rococo 3:56
5. Empty Room 2:51
6. City with No Children 3:11
7. Half Light I 4:13
8. Half Light II (No Celebration) 4:27
9. Suburban War 4:45
10. Month of May 3:50
11. Wasted Hours 3:20
12. Deep Blue 4:28
13. We Used to Wait 5:01
14. Sprawl I (Flatland) 2:54
15. Sprawl II (Mountains Beyond Mountains) 5:25
16. The Suburbs (continued) 1:27

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Liste des classements de ventes pour l'album The Suburbs
Pays Positions
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[20] 4
Drapeau de l'Australie Australie[21] 6
Drapeau de l'Autriche Autriche[21] 10
Drapeau de la Belgique Belgique Comm. fl.[21] 1
Drapeau de la Belgique Belgique Comm. fr.[21] 4
Drapeau du Canada Canada[22] 1
Drapeau du Danemark Danemark[21] 2
Drapeau de l'Espagne Espagne[21] 2
Drapeau des États-Unis États-Unis[23] 1
Drapeau de la Finlande Finlande[21] 5
Drapeau de la France France[21] 3
Drapeau de la Grèce Grèce[21] 2
Drapeau de l'Irlande Irlande[24] 1
Drapeau de l'Italie Italie[21] 17
Drapeau du Mexique Mexique[21] 23
Drapeau de la Norvège Norvège[21] 1
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[21] 3
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[21] 4
Drapeau du Portugal Portugal[21] 1
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[25] 1
Drapeau de la Suède Suède[21] 8
Drapeau de la Suisse Suisse[21] 3

Certifications[modifier | modifier le code]

Liste des certifications pour l'album The Suburbs
Pays Ventes Certifications
Drapeau de l'Australie Australie 35 000 + Disque d'or Or[26]
Drapeau de la Belgique Belgique 15 000 + Disque d'or Or[27]
Drapeau du Canada Canada 160 000 + Disque de platine 2 × Platine[28]
Drapeau du Danemark Danemark 10 000 + Disque d'or Or[29]
Drapeau des États-Unis États-Unis 500 000 + Disque d'or Or[30]
Drapeau de la France France 50 000 + Disque d'or Or[31]
Drapeau de l'Irlande Irlande 15 000 + Disque de platine Platine[32]
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 300 000 + Disque de platine Platine[33]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Hear Two New Arcade Fire Songs and an Interview », National Public Radio (consulté le 9 octobre 2012)
  2. (en) « Arcade Fire played another secret show in a parking lot », sur brooklynvegan.com (consulté le 9 octobre 2012)
  3. (en) « Aracde Fires's 8 Suburbs Cover », sur http://stereogum.com (consulté le 10 octobre 2012)
  4. (en) « Arcade Fire reveal meaning behind 'The Suburbs' album title », New Musical Express (consulté le 9 octobre 2012)
  5. a et b (en) « Win Butler Interview », New Musical Express,‎ 31 juillet 2010, p. 24-25
  6. (en) Patrick Darcy, « New Arcade Fire: 'Depeche Mode Meets Neil Young' », Spin (consulté le 9 octobre 2012)
  7. (en) « Arcade Fire feat David Byrne – Speaking in Tongues », The Guardian (consulté le 9 octobre 2012)
  8. (en) « Arcade Fire Webcast to Be Directed by Terry Gilliam », Exclaim! (consulté le 9 octobre 2012)
  9. (en) « The Suburbs », Metacritic (consulté le 9 octobre 2012)
  10. (en) Rob Sheffield, « The Suburbs Rolling Stone Review », Rolling Stone (consulté le 10 octobre 2012)
  11. (en) Ian Cohen, « The Suburbs Pitchfork Review », Pitchfork Media (consulté le 10 octobre 2012)
  12. (en) Emily Mackay, « The Suburbs NME Review », New Musical Express (consulté le 10 octobre 2012)
  13. (en) David Marchese, « The Suburbs Spin Review », Spin (consulté le 10 octobre 2012)
  14. Pierre Siankowski, « The Suburbs Chronique Les Inrockuptibles », Les Inrockuptibles (consulté le 10 octobre 2012)
  15. Christian Larrède, « The Suburbs Chronique Music Story », Music Story (consulté le 10 octobre 2012)
  16. (en) « Past Winners - Arcade Fire », sur grammy.com (consulté le 10 octobre 2012)
  17. (en) « Arcade Fire wins Polaris Music Prize », CBC News (consulté le 10 octobre 2012)
  18. (en) « Brit Awards 2011: Winners », BBC (consulté le 10 octobre 2012)
  19. (en) « Awards Database - Arcade Fire », sur junoawards.ca (consulté le 10 octobre 2012)
  20. (de) « Arcade Fire - Longplay Chartverfolgung », sur musicline.de (consulté le 10 octobre 2012)
  21. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p et q « Arcade Fire - The Suburbs », sur lescharts.com (consulté le 10 octobre 2012)
  22. (en) « Arcade Fire - Canadian Albums », Billboard (consulté le 10 octobre 2012)
  23. (en) « Arcade Fire - Billboard 200 », Billboard (consulté le 10 octobre 2012)
  24. (en) « The Suburbs Album Performance », sur acharts.us (consulté le 10 octobre 2012)
  25. (en) « Arcade Fire - Albums », sur officialcharts.com (consulté le 10 octobre 2012)
  26. (en) « ARIA Charts - Accreditations - 2011 Albums », Australian Recording Industry Association (consulté le 10 octobre 2012)
  27. (en) « Gold and Platinum Certifications Albums 2011 », sur ultratop.be (consulté le 6 mars 2013)
  28. (en) « Gold Platinum Database - The Suburbs », sur musiccanada.com (consulté le 10 octobre 2012)
  29. (da) « Certificeringer », sur ifpi.dk (consulté le 6 mars 2013)
  30. (en) « Searchable Database - Arcade Fire », RIAA (consulté le 10 octobre 2012)
  31. (en) « Certifications Albums Or - année 2010 », Syndicat national de l'édition phonographique (consulté le 10 octobre 2012)
  32. (en) « 2010 Certification Awards Platinum », sur irishcharts.ie (consulté le 6 mars 2013)
  33. (en) « Cerified Awards Search - Arcade Fire », BPI (consulté le 10 octobre 2012)