The Stanley Parable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Stanley Parable
image

Développeur Galactic Cafe
Concepteur Davey Wreden (mod)
Galactic Cafe (Davey Wreden et William Pugh) (jeu complet)
Musique Blake Robinson
Yiannis loannides
Christiaan Bakker

Début du projet 2011
Date de sortie Mod
Sortie internationale 27 Juillet 2011
remake HD
Sortie internationale 17 octobre 2013
Genre Fiction interactive
Mode de jeu Solo
Plate-forme Microsoft Windows, Mac OS X
Média Distribution digitale
Contrôle Manette ou Clavier souris


The Stanley Parable est une fiction interactive, tout d'abord développée comme un "mod" grâce au moteur de jeu Source par Davey Wreden et distribué en juillet 2011. Une version haute-définition remasterisée, incluant de nouveaux éléments d'histoire, a été développée par Wreden et William Pugh sous le nom de l'équipe de développement Galactic Cafe. Ce remake a été annoncé et approuvé via la plate-forme communautaire Steam Greenlight en 2012, et fut distribué en octobre 2013 sur Windows et Mac OS.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vous êtes dans la peau de Stanley, l'employé numéro 427 d'une société. Votre job est simple, presser des boutons, au bon moment et uniquement ceux affichés par l'écran d'ordinateur de votre bureau.

Mais un jour, Stanley ne reçoit plus aucun ordre sur son prompteur, pas même un bonjour.

A partir de cet instant, le véritable jeu commence.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

C'est un jeu d'exploration en vue à la première personne, dans lequel le joueur peut décider de suivre ou non la trame narrative qui lui est proposée. Selon ses choix, une fin différente s'activera à chaque fois.

Développement[modifier | modifier le code]

La version originale de The Stanley Parable fut développée à l'aide du moteur Source de Valve.

Accueil[modifier | modifier le code]

The Stanley Parable a été acclamé par la critique, comme étant un pavé dans la mare des scénarios linéaires ou à étapes. Pour donner quelques exemples, The Elder Scrolls: Skyrim propose un scénario modulable (les missions sont jouables selon la volonté du joueur), la série des Bioshock permet une seule histoire, mais plusieurs fins.

Avec The Stanley Parable, le joueur doit apprendre la désobéissance, et se rendre compte qu'il est (presque) libre de faire ce qu'il veut, quoique dise le Narrateur. En revanche, s'il suit assidûment les conseils de celui-ci, le jeu peut se "finir" en quelques minutes.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]