The Shins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Shins

Description de cette image, également commentée ci-après

The Shins en concert à Londres en mars 2007.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock alternatif, rock indépendant, indie pop
Années actives Depuis 1997
Labels Sub Pop
Site officiel www.theshins.com
Composition du groupe
Membres James Mercer
Joe Plummer
Yuuki Matthews
Jessica Dobson
Richard Swift
Anciens membres Jesse Sandoval
Martin Crandall
Dave Hernandez
Neal Langford
Mikael Yeung
Eric Johnson
Ron Lewis
Greg Kurstin

Le groupe américain The Shins a été formé en 1997 à Albuquerque[1] par d'anciens membres de Flake Music suite à la dissolution de celui-ci. Il est composé de James Russell Mercer (chant, guitare), Dave Hernandez (basse), Martin Crandall (claviers), Jesse Sandoval (batterie) et Eric Janabelle qui a rejoint le groupe lors de leur tournée pour Wincing the Night Away. Leur musique est généralement qualifiée de rock indépendant, surfant sur plusieurs genres musicaux tels que la pop (dans la lignée des Beach Boys), les musiques country et folk.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mercer, Crandall et Sandoval, anciens membres du groupe Flake Music, forment The Shins en 1997 et sont rejoints par le bassiste Dave Hernandez, qui faisait auparavant partie de Scared of Chaka.

Les deux premiers singles des Shins, Nature Bears A Vacuum et When I Goose-Step, sont édités par le label Omnibus. En 1999, durant une tournée en compagnie de Modest Mouse, leurs chansons apparaissent sur Napster et deviennent rapidement très téléchargées. Un représentant du label Sub Pop remarque ce succès et leur propose un contrat. The Shins devient ainsi un des premiers groupes (peut être même le premier groupe) à signer chez une maison de disques grâce à Internet et au Peer to Peer[2]. Oh, Inverted World, leur premier album, est édité par le label de Seattle en 2001.

Un second album, Chutes Too Narrow, sort en 2003 et connaitra un succès encore un peu plus grand.

En 2004, Caring is Creepy et New Slang, deux chansons de Oh, Inverted World, sont utilisées dans le film Garden State de Zach Braff[3]. Le succès du film au box office aura un impact considérable sur les ventes de l'album et sur la notoriété du groupe. En effet, quand le film sort, le groupe revient à peine de tournée pour l'album Chutes Too Narrow et voit ainsi les ventes de celui-ci se faire rattraper par celles de Oh, Inverted World. L'intérêt du public est tel que le groupe repart en tournée et devient au passage le plus gros vendeur de l'histoire de leur label (dépassant largement Bleach, le premier album de Nirvana). Après le succès du film, chacun des deux albums s'est vendu à environ 500 000 exemplaires[1].

Le troisième album des The Shins, sorti en 2007, s'intitule Wincing the Night Away.

The Shins ont collaboré ensemble pour créer un t-shirt pour le Yellow Bird Project afin de recueillir des fonds pour le Nature Conservancy.

En 2009, le groupe se sépare de Martin Crandall et Jesse Sandoval, officiellement pour raisons artistiques, et accueille Ron Lewis (Grand Archives, Fruit Bats) à la basse et Joe Plummer (Modest Mouse) à la batterie. Le nouvel album du groupe pourrait sortir début 2010[4].

En parallèle, James Mercer s'associe avec le producteur Danger Mouse pour former le groupe Broken Bells, dont l'album du même nom sort en mars 2010[5].

En décembre 2011, le groupe annonce la sortie de leur quatrième album, Port of Morrow, au mois de mars 2012. C'est le premier album des Shins à sortir sous le label de James Mercer, Aural Apothecary, en partenariat avec Columbia Records[6].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • Nature Bears a Vacuum (1998, Omnibus)
  • When I Goose-Step (2000, Omnibus)
  • New Slang (2001, Sub Pop)
  • Know Your Onion! (EP, 2002, Sub Pop)
  • So Says I (2003, Sub Pop)
  • Fighting in a Sack (EP, 2004, Sub Pop)
  • Phantom Limb (EP, 2007, Sup Pop)
  • Australia (EP, 2007, Sup Pop)
  • Turn on Me (EP, 2007, Sup Pop)
  • Sea Legs (EP, 2007, Sup Pop)
  • Simple Song (Port of Morrow, 2012)

Musiques de Films, Séries, Divers[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) "Les Tribulations des Shins" - Article consacré au groupe dans Les Inrockuptibles (n°584 - p.36)
  2. op. cit.
  3. (en) Détails de la B.O. de Garden State
  4. Pitchfork.com
  5. Publikart.net
  6. Theshins.com

Liens externes[modifier | modifier le code]