La Vie rêvée de Walter Mitty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Vie secrète de Walter Mitty.

La Vie rêvée de Walter Mitty

Titre québécois La Vie secrète de Walter Mitty
Titre original The Secret Life of Walter Mitty
Réalisation Ben Stiller
Scénario Steve Conrad
Acteurs principaux
Sociétés de production Red House Entertainment
Truenorth Productions
New Line Cinema
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie dramatique
Sortie 2013
Durée 114 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Vie rêvée de Walter Mitty ou La Vie secrète de Walter Mitty au Québec (The Secret Life of Walter Mitty) est une comédie dramatique fantastique américaine produite et réalisée par Ben Stiller, sortie en 2013.

Il s'agit d'une adaptation de la nouvelle The Secret Life of Walter Mitty de James Thurber, parue en 1939. Cette nouvelle avait déjà été portée à l'écran dans La Vie secrète de Walter Mitty, sorti en 1947, écrit par Ken Englund et Everett Freeman.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Walter Mitty est employé au magazine Life. Excessivement timide, il s’imagine être le héros d'aventures imaginaires pour s’évader de sa réalité stressante. Mais un jour, il doit faire face à des problèmes de la vie réelle : avouer son amour à sa collègue Cheryl Melhoff et retrouver le négatif no 25 du célèbre photographe Sean O'Connell…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : The Secret Life of Walter Mitty
  • Titre français : La Vie rêvée de Walter Mitty
  • Titre québécois : La Vie secrète de Walter Mitty
  • Réalisation : Ben Stiller
  • Scénario : Steve Conrad, d'après la nouvelle de James Thurber
  • Direction artistique : Eggert Ketilsson, Nicholas Lundy et David Swayze
  • Décors : Jeff Mann
  • Costumes : Sarah Edwards
  • Photographie : Stuart Dryburgh
  • Montage : Greg Hayden
  • Musique : Theodore Shapiro
  • Production : Stuart Cornfeld, Samuel Goldwyn Jr., John Goldwyn et Ben Stiller
Producteurs délégués : G. Mac Brown, Richard Vane et Gore Verbinski
Producteur exécutif : Leifur B. Dagfinnsson
Producteurs associés : Matt Levin, Sean Murray et Ethan Shapanka

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légendes : Version française (V. F.) sur RS Doublage[2] ; Version québécoise (V. Q.) sur Doublage.qc.ca[3]

Bande Son[modifier | modifier le code]

Maneater - Grace Mitchell

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

En 1994, Samuel Goldwyn Jr. a l'idée de faire un remake avec Jim Carrey de La Vie secrète de Walter Mitty (1947), que son père Samuel Goldwyn a produit. Alors que Walt Disney Pictures est enthousiasmé par le projet, Samuel Goldwyn Jr. choisit New Line Cinema[4], avec qui Jim Carrey a déjà fait Dumb and Dumber et The Mask[5]. En 1995, New Line achète les droits et débute le développement du projet avec The Samuel Goldwyn Company[6]. Babaloo Mandel et Lowell Ganz écrivent le premier jet du script en juillet 1997. Ron Howard entre ensuite en négociation pour réaliser le film, qu'il souhaite également produire avec Brian Grazer via leur société Imagine Entertainment[7]. Howard et Grazer quittent finalement le projet pour se concentrer sur En direct sur Edtv[4]. Le projet de remake est alors mis de côté[5].

En 1999, New Line charge le réalisateur de The Mask, Chuck Russell, de réécrire le script et de remplacer Ron Howard à la réalisation, pour un tournage prévu courant 2000[5]. Peter Tolan travaille ensuite sur des réécritures[4]. En mai 2001, Samuel Goldwyn Jr. poursuit New Line à propos des droits. Il gagne son procès et récupère les droits. Il signe alors un nouveau deal avec Paramount Pictures[6]. Alors que la Paramount collabore avec DreamWorks sur Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire, Steven Spielberg voit ici l'occasion de travailler avec Jim Carrey, après une tentative avortée pour Mon beau-père et moi, dans lequel l'acteur devait jouer[4]. En mai 2003, Steven Spielberg donne son accord pour réaliser le film et souhaite le cofinancer avec Paramount, via sa société DreamWorks[8]. Quelques mois plus tard, Zach Helm est engagé pour réécrire le scénario[9]. En avril 2004, Steven Spielberg et DreamWorks quittent le projet pour faire les films La Guerre des mondes et Munich. Richard LaGravenese est ensuite chargé de réécrire à nouveau le script[10]. En mars 2005, Mark Waters est engagé pour mettre en scène le film, d'après le scénario de Richard LaGravenese[11], mais cette fois c'est Jim Carrey qui y renonce, pris par d'autres projets[12]. Il est rapidement remplacé par Owen Wilson[13]. Mais après plusieurs différends, il quitte à son tour le projet, qui est alors à nouveau en stand-by. Deux ans plus tard, en mai 2007, Mike Myers est annoncé dans le rôle principal et Jay Kogen est chargé de réécrire le scénario pour coller davantage au style de l'acteur[14].

En avril 2010, le rôle de Walter Mitty est cette fois proposé à Sacha Baron Cohen, qui l'accepte[15]. En mai 2010, Steven Conrad est engagé pour écrire le script[16]. Plus tard, Gore Verbinski est annoncé comme réalisateur[17]. Le projet ne progresse cependant pas jusqu'en avril 2011, lorsque Ben Stiller reprend le rôle de Walter Mitty[18]. Quelques mois plus tard, il est annoncé qu'il sera également réalisateur du film[19].

Pour les besoins du film, la production fait appel à Bill Shapiro, actuel rédacteur en chef du site Internet Life.com, afin d'utiliser le nom et la charte graphique du magazine. L'équipe découvre même que Bill Shapiro avait exercé le même métier que le personnage de Walter Mitty au sein du magazine[20].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu à Los Angeles et New York ainsi qu'en Islande[21]. Ben Stiller a voulu le plus possible tourner dans des lieux réels. Plusieurs scènes sont tournées dans le hall du magazine Life, qui appartient au magazine Time. La scène d'action à New York a été réalisé au milieu de la circulation. Ben Stiller a réalisé son plongeon dans l'océan Atlantique et non dans un bassin[20]. L'acteur-réalisateur raconte à ce sujet : « Nous nous trouvions en pleine mer, à plus de 1,5 kilomètre des côtes, avec des creux de plus de deux mètres – qui sont très impressionnants lorsqu’on se trouve dans l’eau. Le bateau où se trouvait la caméra s’est éloigné pour revenir pour la scène, mais durant deux minutes je me suis retrouvé tout seul au beau milieu de l’Atlantique Nord. J’étais seul en pleine mer avec une mallette en attendant que la caméra revienne, et je me suis dit : “ J’espère qu’ils vont réussir à me retrouver !” J’ai ressenti un réel danger, c’est dans des moments comme celui-là que l’on se dit que c’est ça, le vrai cinéma »[20].

Le film est tourné en pellicule, ce qui semblait logique pour Ben Stiller vu le métier du personnage principal, qui archive des négatifs de photographies en argentique pour Life[20].

Box-office[modifier | modifier le code]

Sorti aux États-Unis le 25 décembre 2013 dans 2 909 salles, La Vie rêvée de Walter Mitty prend la quatrième place du box-office le jour de sa sortie avec 7 813 372 $ de recettes au box-office, pour une moyenne de 2 686 $ par salles[22]. Pour son premier week-end d'exploitation en salles, il prend la septième place du box-office avec 12 765 508 $ de recettes engrangées au cours de la période, soit un ratio de 4 388 $ par salles[22]. En première semaine complète, après avoir engrangé 12 594 960 $ pour les deux journées de présence au box-office de la semaine de sa sortie[N 1], le film garde la septième place avec 37 469 237 $ de recettes pour un ratio de 8 551 $ par salles [22]. Au final, le film totalise 58 236 838 $ de recettes américaines et 188 133 322 $ de recettes mondiales[22].

En France, sorti le 1er janvier 2014 dans une combinaison de 456 salles, La Vie rêvée de Walter Mitty prend la tête du box-office le jour de sa sortie avec 70 687 entrées[23]. En premier week-end, le film totalise 373 324 entrées[24], faisant un démarrage supérieur à Tonnerre sous les tropiques, précédent film réalisé par Stiller (sorti dans plus de 290 salles en 2008), qui avait enregistré 32 706 entrées en premier jour et 218 779 entrées en premier week-end en salles[25]. En première semaine, La Vie rêvée de Walter Mitty se positionne en cinquième position avec 427 049 entrées [24]. En seconde semaine, il garde la cinquième place, tout en perdant près de 59% de ses entrées, avec 209 984 entrées, portant le cumul à 637 033 entrées[24], dépassant ainsi le meilleur score de Stiller comme réalisateur, à savoir Tonnerre sous les tropiques (567 831 entrées)[25]. Au 23 mars, le cumul français est de 963 155 entrées[24].

Réception critique[modifier | modifier le code]

Dès sa sortie en salles, La Vie rêvée de Walter Mitty rencontre un accueil critique mitigé dans les pays anglophones, obtenant 50% d'avis positifs sur le site Rotten Tomatoes, basé sur 177 commentaires collectés et une moyenne de 6/10, le consensus du site étant « Il ne manque pas d'ambition, mais La Vie rêvée de Walter Mitty ne soutient pas ses grandes intentions avec assez de fond pour ancrer le spectacle »[26]. Le site Metacritic lui attribue un score de 55/100, basé sur 38 commentaires collectés[27]. En France, l'accueil est cependant plus favorable au long-métrage, le site AlloCiné, basé sur 24 titres de presse, lui attribue une moyenne de 3,2/5[28].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Nominations et sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le film est sorti un mercredi aux États-Unis, le jour de Noël, alors que le vendredi est le jour habituel des sorties sur le territoire américain.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  2. « Fiche du doublage français du film » sur RS Doublage, consulté le 27 novembre 2013
  3. http://www.doublage.qc.ca/p.php?i=162&idmovie=4005
  4. a, b, c et d (en) Michael Fleming, « Paramount giddy over Mitty », sur Variety.com,‎ 11 mars 2003 (consulté le 5 décembre 2013)
  5. a, b et c (en) Michael Fleming, « Russell to make Mitty; Reiser’s Mad no more », sur Variety.com,‎ 25 mai 1999 (consulté le 5 décembre 2013)
  6. a et b (en) Janet Shprintz, « Goldwyn settles suit on Mitty NL rights », sur Variety.com,‎ 5 novembre 2002 (consulté le 5 décembre 2013)
  7. (en) Variety Staff, « Howard mulls Mitty », sur Variety.com,‎ 11 juillet 1997 (consulté le 5 décembre 2013)
  8. (en) Dave McNary, « 2 studios split Mitty », sur Variety.com,‎ 27 mars 2003 (consulté le 5 décembre 2013)
  9. (en) Dana Harris, « Senator meets Stranger », sur Variety.com,‎ 19 novembre 2003 (consulté le 5 décembre 2013)
  10. (en) Brian Linder, « Secret Life Changes », sur IGN.com,‎ 1er avril 2004 (consulté le 5 décembre 2013)
  11. (en) Dave McNary, « Waters will man Mitty », sur Variety.com,‎ 28 mars 2005 (consulté le 5 décembre 2013)
  12. (en) Michael Fleming, « Everyone had mitts on Mitty », sur Variety.com,‎ 17 juillet 2005 (consulté le 5 décembre 2013)
  13. (en) Dave McNary, « Wilson’s A-O-Kaye as new witty Mitty », sur Variety.com,‎ 12 juillet 2005 (consulté le 5 décembre 2013)
  14. (en) Michael Fleming, « Mike Myers to star in Mitty remake », sur Variety.com,‎ 22 mai 2007 (consulté le 5 décembre 2013)
  15. (en) Russ Fischer, « Sacha Baron Cohen in The Secret Life of Walter Mitty? », sur SlashFilm.com,‎ 19 avril 2010 (consulté le 5 décembre 2013)
  16. (en) Russ Fischer, « The Pursuit of Happyness Scribe to Write The Secret Life of Walter Mitty? », sur SlashFilm.com,‎ 23 avril 2010 (consulté le 5 décembre 2013)
  17. (en) Jeff Sneider, « Gore Verbinski to Direct Secret Life of Walter Mitty Remake », sur The Wrap.com,‎ 29 juin 2010 (consulté le 5 décembre 2013)
  18. (en) Mike Fleming Jr., « Ben Stiller Turns Fox’s Walter Mitty Reboot From Daydream To Reality », sur Deadline.com,‎ 7 avril 2011 (consulté le 5 décembre 2013)
  19. (en) Henry Barnes, « Ben Stiller to direct and star in The Secret Life of Walter Mitty », sur The Guardian.com,‎ 20 juillet 2011 (consulté le 5 décembre 2013)
  20. a, b, c et d Secrets de tournage - AlloCiné.fr
  21. (en) Lieux de tournage sur l’Internet Movie Database
  22. a, b, c et d (en) « The Secret Life of Walter Mitty », sur Box Office Mojo (consulté le 3 janvier 2014)
  23. « Box-office du 1er janvier 2014 » (consulté le 7 janvier 2014)
  24. a, b, c et d « Box-office de La Vie rêvée de Walter Mitty : Entrées France », sur Jp's Box-office (consulté le 7 janvier 2014)
  25. a et b « Box-office de Tonnerre sous les tropiques : Entrées France », sur Jp's Box-office (consulté le 7 janvier 2014)
  26. (en) « The Secret Life of Walter Mitty », sur Rotten Tomatoes (consulté le 3 janvier 2014)
  27. (en) « The Secret Life of Walter Mitty », sur Metacritic (consulté le 3 janvier 2014)
  28. « Critiques presse de La Vie rêvée de Walter Mitty », sur AlloCiné (consulté le 3 janvier 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]