The Sartorialist

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Scott Schuman

The Sartorialist est un blog de mode créé en 2005 par le new-yorkais Scott Schuman.

Blog[modifier | modifier le code]

Le blog se compose uniquement de photographies de gens, rencontrés dans un premier temps dans les rues de New York, qu'il choisit pour leur style vestimentaire. Les différentes photographies ne comportent quasiment jamais de texte, mais la publicité[1] est présente sur son blog, ce qui lui assure un revenu. Le terme anglais de « street style » est utilisé pour décrire ces photographies. La fréquentation du site passe de dix mille pages vues le premier mois[2] à plus d'un million en 2007[3] et il était considéré par le magazine américain Time comme une des cent personnes les plus influentes de la mode[4]. Fin 2012, la fréquentation du site atteignait 12 millions de pages vues par mois[5]. Selon Le succès du blog a suscité des parodies[6],[7].

Scott Schuman[modifier | modifier le code]

Né à Indianapolis et diplômé en marketing de la mode de l'université d'Indiana[8], il quitte cette ville pour rejoindre New York[9]. Avant de créer son blog en septembre 2005[10], Scott Schuman[11] travaillait dans le marketing de la mode[12].

Scott Schuman, comme d'autres photographes amateurs ou professionnels appelés « style hunters »[9] couvre régulièrement les Fashion Weeks, avec des photographies de personnes gravitant à l'entrée des défilés, et ce depuis 2007 pour Style.com[13], W Magazine, GQ[14], Elle ou Vogue[15]  : « À la sortie des défilés, […]. Je me poste et j’attends. J’attends. J’attends. Immobile, silencieux, concentré[9] » ; cette même année 2008, ses photos sont exposées en galerie. Par la suite, il réalise les photographies de campagnes publicitaires, pour des marques liées à la mode, ou aux cosmétiques[9].

Il vit à New York[16] avec Garance Doré, de son vrai nom Mariline Fiori[17], illustratrice française et bloggeuse[18], qui l'a connu par son blog[19] ; ils obtiennent tous deux un Award du CFDA en 2012[20],[21].

En 2011, un court documentaire intitulé A visual life est tourné sur Scott Schuman[22]. De plus, Scott Schuman publie sous forme de livre en 2009 puis 2012 une sélection de photos issue de son blog[9].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Sartorialist gagne 250.000 dollars par an L'Express Styles, 29 septembre 2011
  2. (en) Sandra Nygaard, « Making waves », DNR, New Yorl,‎ 15 mai 2006 (lire en ligne [accès payant])
  3. (en) Glenn Waldron, « Street Smart ; Portraits of Stylish Passers-By Are the Subject of a Smash-Hit Blog. Glenn Waldron Meets the Man Behind 'The Sartorialist' », The Independent, Londres,‎ 2007 (lire en ligne [accès payant])
  4. (en) Kate Novack, « Style & design 100 », Time, New York,‎ 13 avril 2007 (lire en ligne)
  5. Séverine Morel, « Scott Schuman. The Sartorialist - Closer », Le journal de la photographie,‎ 8 janvier 2013 (lire en ligne)
  6. (en) Eric Wilson, « The Sartorialist Blog Is a Victim of Knockoffs », The New York Times,‎ 31 mars 2010 (lire en ligne)
  7. (en) Amy Odell, « We Thought Scott Schuman Understood the Internet Better », New York Magazine,‎ 1er avril 2010 (lire en ligne)
  8. « Scott Schuman est The Sartorialist », sur Villa Noailles,‎ 2009 (consulté le 8 janvier 2013)
  9. a, b, c, d et e Peggy Frey, « Scott Schuman, macadam blog-boy », Style, sur madame.lefigaro.fr, Madame Figaro,‎ 4 janvier 2013 (consulté le 7 janvier 2013) : « Ce photographe new-yorkais est devenu le roi des style hunters et une personnalité influente de la planète Mode. »
  10. Stéphane Bonvin, « Le Sartorialist ou l’éternel masculin », Le Temps, Genève,‎ 19 novembre 2012 (lire en ligne)
  11. Claire Guillot, « Scott Schuman, profession : chasseur de style », Le Monde,‎ 8 mai 2008
  12. (en) Raquel Laneri, « Geek Chic », Forbes,‎ 29 janvier 2009 (lire en ligne)
  13. (en) Nicholas Boston, « The Heir to Bill Cunningham? », New York Observer,‎ 26 février 2007 (lire en ligne)
  14. (en) Kirsten Fleming, « Shoots to twill. The Sartorialist : Fashion's hottest stay-at-home dad », New York Post, New York,‎ 1er avril 2007 (lire en ligne)
  15. (en) Stephane Muther, « An eye for style ; G Force. Scott Schuman », Boston Globe, Boston,‎ 10 septembre 2009 (lire en ligne)
  16. (en) Alex Williams, « Sharing a Profession and Much More », New York Times, New York,‎ 9 février 2011 (lire en ligne)
  17. (en) avec Garance Doré fashionologie.com, 09 février 2011
  18. Sibylle Grandchamp, Elle fait blog Libération, 05 mars 2009
  19. (en) Alice Fisher, « Mr & Mrs Street Style. Meet fashion's latest (and coolest) power couple », The Observer, Londres,‎ septembre 2009 (lire en ligne)
  20. « CFDA Awards : les soeurs Olsen élues Créatrices de l'année », sur ladepeche.fr, La Dépêche,‎ 5 juin 2012 (consulté le 9 août 2012)
  21. [image] Yan Bernard-Guilbaud, « Un soir au CFDA », sur madame.lefigaro.fr, Le Figaro Madame,‎ 6 juin 2012 (consulté le 9 août 2012)
  22. (en) [vidéo] Intel Visual Life - The Sartorialist sur YouTube
  23. (en) Stephanie Zacharek, « Where the streets have no shame », Salon,‎ 2009 (lire en ligne)
  24. (en) Kerry Pieri, « Q&A : Scott Schuman's The Sartorialist : Closer », Harper's Bazaar,‎ 2012 (lire en ligne)
  25. (en) Sarah Leon, « 'The Sartorialist: Closer,' Street Style Photographer Scott Schuman Releases New Book Of International Fashion », Huffington Post,‎ 17 août 2012 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]