The Rudiments of English Grammar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page de titre de la première édition des Rudiments of English Grammar (1761)

The Rudiments of English Grammar, publié en 1761 est un ouvrage de grammaire anglaise rédigé par le polymathe britannique Joseph Priestley.

Alors qu'il est ministre du culte d'une congrégation à Nantwich, dans le Cheshire, Priestley fonde une école. Considérant que tout étudiant doit avoir une bonne maîtrise de l'anglais et de sa grammaire avant d'entreprendre l'étude d'autres langues et consterné par la qualité des manuels disponibles, Priestley écrit son propre ouvrage : The Rudiments of English Grammar (1761)[1] Le livre a un énorme succès, au point qu'il est ensuite réédité pendant plus de cinquante ans. Son humour a sans doute contribué à sa popularité. Par exemple, Priestley illustre le « couplet » par cette rime :

Beneath this stone my wife doth lie :
She's now at rest, and so am I. [N 1],[2]

Priestley y cite également les plus fameux auteurs anglais, encourageant la classe moyenne à associer lecture et plaisir, lecture qui, Pristley l'espère, influencera sa moralité. Ses innovations dans l'enseignement et la description de la grammaire, en particulier ses efforts pour la dissocier de la grammaire latine, rendent son texte révolutionnaire et conduisent les chercheurs du XXe siècle à le décrire comme l' « un des plus grands grammairiens de son époque »[3] Les Rudiments influencent tous les principaux grammairiens britanniques de la fin du XVIIe siècle : Robert Lowth, James Harris, John Horne Tooke mais aussi l'américain Noah Webster. Le succès retentissant de l'ouvrage vaut à Priestley de se voir offrir une place de professeur à la Warrington Academy en 1761[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Traduction du couplet : Sous cette pierre, gît mon épouse : / Elle a maintenant trouvé le repos et moi aussi.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Priestley, Joseph. The Rudiments of English Grammar; adapted to the use of schools. With observations on style. London: Printed for R. Griffiths, 1761.
  2. Joe Jackson 2005, p. 51.
  3. Robert E. Schofield 1997, p. 79.
  4. Robert E. Schofield 1997, p. 83-5; 99-100 ; Joe Jackson 2005, p. 52 ; F. W. Gibbs 1965, p. 16.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) F. W. Gibbs, Joseph Priestley: Adventurer in Science and Champion of Truth., Londres, Thomas Nelson and Sons,‎ 1965 (OCLC 60943449)
  • (en) Joe Jackson, A World on Fire: A Heretic, an Aristocrat and the Race to Discover Oxygen, New York, Viking,‎ 2005 (ISBN 0670034347)
  • (en) Robert E. Schofield, The Enlightenment of Joseph Priestley: A Study of his Life and Work from 1733 to 1773, University Park, Pennsylvania State University Press,‎ 1997 (ISBN 0271016620)

Voir aussi[modifier | modifier le code]