The Replacements

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Replacements (homonymie).

The Replacements est un groupe de rock alternatif américain des années 1980.

Formé par Paul Westerberg et les demi-frères Stinson en 1980 à Minneapolis et signé sur le label indépendant local Twintone, les Replacements cultive une réputation de groupe difficile. Suivant la quantité d'alcool absorbé avant les concerts, ils pouvaient être de l'avis des critiques le meilleur ou le pire groupe du monde.

Paul Westerberg, le principal compositeur, écrit des chansons aux mélodies souvent accrocheuses sur fond de guitares au son garage. Les Replacements ont bien assimilé la leçon du mouvement punk, sans en être pour autant des copieurs.
Leur son se polit au fil des albums sans rien perdre de la hargne des premiers jours. L'album Let it Be (1984), considéré comme leur meilleur, comprend morceaux hardcore et ballades. L'année suivante, ils signent chez Sire Records qui, bien que n'étant pas un gros label, leur permet d'atteindre un public plus large.
Après la sortie de l'album Tim, le groupe se réduit a un trio suite au problème d'alcool et de drogue de Bob Stinson. Lors de la tournée de l'album suivant Please to meet Me, Slim Dunlap rejoint le groupe comme second guitariste.

Le dernier album, All Shook Down sorti en 1990, est déjà dans les faits un album solo de Paul Westerberg alors que le groupe est en pleine dissolution. Chris Mars quitte le groupe après la sortie du disque. Il est remplacé par Steve Foley pour une courte période et le groupe donne son dernier concert le 4 juillet 1991 à Chicago.

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

L'après Replacements[modifier | modifier le code]

  • Paul Westerberg poursuit une carrière solo
  • Tom Stinson alterne implications dans différents groupes dont Perfect (1996) et Guns'n'Roses et disques en solo (Village Gorilla Head, 2004).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Azerrad, Michael, Our Band Could Be Your Life - Scenes from the American Indie Underground, 1981-1991, Back Bay Books / Little, Brown and Company, NY, 2001. ISBN 0-316-78753-1, p. 196-230

Références[modifier | modifier le code]