The Red Riding Trilogy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Red Riding Trilogy

Réalisation Julian Jarrold (1974)
James Marsh (1980)
Anand Tucker (1983)
Scénario Tony Grisoni
David Peace
Acteurs principaux
Sociétés de production IFC Films (en)
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Drame, policier
Sortie 2009
Première diffusion 5 mars 200919 mars 2009
Durée 295 minutes (en 3 parties)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Red Riding Trilogy est une trilogie de téléfilms britanniques basée sur une série de romans policiers de David Peace, diffusée en 2009 sur Channel 4 au Royaume-Uni[1] et en 2010 aux États-Unis[2].

Andrew Garfield interprète Eddie Dunford, le personnage principal présents dans les films (Red Riding: In the Year of Our Lord 1974)[3],[4], (Red Riding: In the Year of Our Lord 1980)[5] et (Red Riding: In the Year of Our Lord 1983)[6].

Synopsis[modifier | modifier le code]

La trilogie présente l'évolution de divers enquêteurs autour de meurtres en série sur fond de corruption.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Caractéristiques techniques communes[modifier | modifier le code]

The Red Riding Trilogy: 1974[modifier | modifier le code]

The Red Riding Trilogy: 1980[modifier | modifier le code]

The Red Riding Trilogy: 1983[modifier | modifier le code]

Les téléfilms[modifier | modifier le code]

The Red Riding Trilogy: 1974[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source : Casting sur IMDb[3]
Source et légende : Version française (V. F.) sur Doublagissimo[7]

The Red Riding Trilogy: 1980[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source : Casting sur IMDb[8]
Source et légende : Version française (V. F.) sur Doublagissimo[9]

The Red Riding Trilogy: 1983[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après la disparition d'une nouvelle petite fille, le superintendant Maurice Jobson relève des similitudes troublantes avec les enlèvements de 1974 qui le forcent à admettre qu'il a peut-être aidé à faire condamner la mauvaise personne. En essayant de corriger cette erreur judiciaire, l'avocat John Piggott découvre que plusieurs affaires ont été étouffées.

Distribution[modifier | modifier le code]

Source : Casting sur IMDb[10]
Source et légende : Version française (V. F.) sur Doublagissimo[11]

Adaptation[modifier | modifier le code]

Columbia Pictures a acquis les droits des romans pour en faire un film américain. En octobre 2009, le studio était en négociation avec Ridley Scott pour le réaliser[12]. Andrew Garfield et Rebecca Hall sont envisagés pour reprendre leurs rôles[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Red Riding Trilogy 1974-1980-1983 serial killer suite sur Cinemaniac.fr
  2. (en) « Red Riding Trilogy complete in New York » sur Bloody-disgusting.com, article du 20 janvier 2010, consulté et mis en ligne le 19 novembre 2012
  3. a et b « Fiche du téléfilm Red Riding: 1974 » sur IMDb
  4. « Fiche de doublage du téléfilm Red Riding: 1974 » sur RS Doublage
  5. « Fiche de doublage du téléfilm Red Riding: 1980 » sur RS Doublage
  6. « Fiche de doublage du téléfilm Red Riding: 1983 » sur RS Doublage
  7. « Fiche du doublage français du téléfilm The Red Riding Trilogy: 1974 » sur Doublagissimo, consulté le 7 avril 2013
  8. « Fiche du téléfilm Red Riding: 1980 » sur IMDb, consulté le 19 novembre 2012
  9. « Fiche du doublage français du téléfilm The Red Riding Trilogy: 1980 » sur Doublagissimo, consulté le 7 avril 2013
  10. « Fiche du téléfilm Red Riding: 1983 » sur IMDb, consulté le 19 novembre 2012
  11. « Fiche du doublage français du téléfilm The Red Riding Trilogy: 1983 » sur Doublagissimo, consulté le 7 avril 2013
  12. a et b (en) « Columbia caught Red-handed » sur Variety.com, article du 14 octobre 2009, consulté et mis en ligne le 19 novembre 2012

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]