The Quiet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Quiet est un film américain réalisé par Jamie Babbit, sorti en 2005.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dot, jeune adolescente orpheline sourde, se rend chez son parrain Paul Deer qui vit avec sa femme Olivia et sa fille Nina. Mais elle découvre très rapidement que les liens entre Nina et son père sont bien plus que familiaux. Elle les surprend alors qu'ils s'embrassent. Essayant d'en savoir plus et tentant de se faire à sa nouvelle vie au lycée, Dot apprend par Nina que cette dernière projette de tuer son père le soir du bal de fin d'année à minuit. Elle fait alors la connaissance de Connor, un joueur de l'équipe de basketball qui semble s'intéresser de très près à son handicap. Il se rapproche d'elle et se livre plus facilement, considérant qu'une jeune fille sourde qui peut l'écouter sans répondre, est à même de l'aider dans les méandres de ses peurs et blocages. Nina, qui n'appréciait pas l'intrusion de Dot dans sa famille, finit par la considérer comme une confidente et une amie, et peu à peu un lien s'installe entre elles qui fait que Dot s'inquiète de la relation difficile de Nina et de son père. Le soir du bal, les choses ne se passent pas comme prévu… Dot ne supporte pas un accès de colère du père de Nina et intervient violemment tandis qu'elle découvre que, malgré les apparences, les secrets peuvent être aussi durs à révéler qu'à garder. Elles décideront ensemble de cacher la vérité sur cette scène tandis que la mère de Nina, finira par sortir de sa léthargie et prendra la responsabilité des évènements pour se faire pardonner auprès de sa fille de son refus de l'aider pendant de longues années.

Analyse[modifier | modifier le code]

Le film s'ouvre sur une scène où la narratrice explique que plus il y a de personne dans la même pièce qu'elle, plus elle se sent seule.

Le film montre un paradoxe sur la communication humaine, au travers du personnage de Dot : les personnages entourant Dot osent émettre tout haut leurs pensées les plus inavouables, la sachant sourde.

La communication verbale, sensée permettre de partager une part de soi, aboutirait t-elle à s'emmurer ? La question est légitime, dans la mesure où Dot, le personnage qui ne parle pas, est pourtant celle qui reçoit le plus de confidences.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]