The Power of Sympathy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Power of Sympathy: or, The Triumph of Nature
Image illustrative de l'article The Power of Sympathy

Auteur William Hill Brown
Genre Roman
Version originale
Titre original The Power of Sympathy
Éditeur original Isaiah Thomas
Langue originale Anglais
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de parution originale 1789
Version française

The Power of Sympathy: or, The Triumph of Nature (non traduit en français, 1789) est un roman sentimental de forme épistolaire, de l'écrivain américain William Hill Brown. Il est généralement considéré comme le premier roman américain[1]. Il n'a jamais été traduit en français.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. cf. Cathy Davidson, Revolution and the Word (153-156) et l'introduction de Carla Mulford à l'édition Penguin de 1996.

Lien externe[modifier | modifier le code]