The Poem Tree

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Poem Tree
Image illustrative de l'article The Poem Tree
Artiste Joseph Tubb
Date
Technique gravure sur arbre
Localisation Oxfordshire (Royaume-Uni)
Propriétaire Northmoor Trust
Coordonnées 51° 37′ 42″ N 1° 10′ 43″ O / 51.628239, -1.17858151° 37′ 42″ N 1° 10′ 43″ O / 51.628239, -1.178581  

The Poem Tree est un hêtre situé à Wittenham Clumps, au sud-ouest d'Oxford, sur lequel est gravé un poème de Joseph Tubb[1],[2],[3].

La gravure date des années 1840. Pour célébrer son 150ème anniversaire, une pierre a été érigée en 1994. L'arbre est retenu en 2002 par le Tree Council pour figurer dans la List of Great British Trees, une liste des 50 arbres remarquables de Grande-Bretagne dressée en l'honneur du jubilé d'Elizabeth II.

L'arbre s'est effondré à l'âge estimé de 300 ans, suite à un long pourrissement et à une météo peu clémente en juillet 2012[4],[5].

Gravure[modifier | modifier le code]

Le poète a gravé son poème de 20 lignes en l'espace de deux semaines durant l'été [6]. À l'aide d'une échelle et d'une tente, Joseph Tubb grave le poème par cœur, oubliant le plus souvent d'emporter sa copie originale[3].

Selon les sources, la gravure date de 1844 ou de 1845[1],[3].

Poème[modifier | modifier le code]

Gros plan sur la gravure, montrant le mot “land” (“The various changes that the land befell”), au-dessus de la fin du mot “country” (“Where the low bank the country wide surrounds”).

As up the hill with labr'ing steps we tread
Where the twin Clumps their sheltering branches spread
The summit gain'd at ease reclining lay
And all around the wide spread scene survey
Point out each object and instructive tell
The various changes that the land befell
Where the low bank the country wide surrounds
That ancient earthwork form'd old Mercia's bounds
In misty distance see the barrow heave
There lies forgotten lonely Cwichelm's grave.

Around this hill the ruthless Danes intrenched
And these fair plains with gory slaughter drench'd
While at our feet where stands that stately tower
In days gone by up rose the Roman power
And yonder, there where Thames smooth waters glide
In later days appeared monastic pride.
Within that field where lies the grazing herd
Huge walls were found, some coffins disinter'd
Such is the course of time, the wreck which fate
And awful doom award the earthly great.

Inspiration et interprétation[modifier | modifier le code]

Influence[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références
  1. a et b « Poem Tree », sur Northmoor Trust (consulté le 16 June 2010)
  2. David Nash Ford, « The Poem Tree », sur Royal Berkshire History (consulté le 16 juin 2010)
  3. a, b et c « The Poem Tree at Wittenham Clumps » (consulté le 16 June 2010)
  4. « Sadness as Clumps poem tree falls », sur Oxford Mail,‎ 4 août 2012
  5. « Poet pens a farewell verse to famous tree by Ben Wilkinson », sur Oxford Mail,‎ 4 août 2012
  6. « Poem Tree », sur The Druid Network (consulté le 16 juin 2010)
Traduction