The Nostalgia Critic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Nostalgia Critic
Illustration.
Doug Walker alias Nostalgia Critic

Genre Satire, revue, comédie
Site web thatguywiththeglasses.com/videolinks/thatguywiththeglasses/nostalgia-critic

The Nostalgia Critic est une émission du web présentée par Doug Walker sous les traits du personnage éponyme. La série a débuté sur YouTube avant d'être diffusée sur un site indépendant, That Guy With The Glasses, géré par Channel Awesome.

Chaque épisode consiste pour le Nostalgia Critic, souvent appelé simplement Critic, à faire des critiques de mauvais films, de séries télévisées ou de dessins animés datant des années 1980 et années 1990, mais il a fait quelques exceptions pour les films qui sont sortis après l'année 2000.

Le 14 septembre 2012, Walker annonce la fin de l'émission pour se concentrer sur d'autre projets, en précisant cependant que son personnage pourrait réapparaître occasionnellement. Le 22 janvier 2013, dans une vidéo intitulée The review must go on, le Nostagia Critic annonce son retour officiel pour le 5 février 2013.

Épisodes[modifier | modifier le code]

sur wikipédia en anglais.

La série sortait au rythme d'un épisode par semaine (généralement le mercredi) mais depuis le 14 août 2012 la série est passée en irrégulier et compte 265 (épisodes commentaires inclus mais excluant les spéciaux).

Chaque épisode a lieu dans une pièce où le Nostalgia Critic se présente seul face caméra, assis sur un fauteuil de bureau, et fait une brève introduction du sujet de la vidéo. Il replace dans le contexte de l'époque la sortie du film ou de la série, avant de commenter son visionnage et de faire des arrêts sur images sur les séquences qui l'interpellent.

Certains épisodes sont des Top 11 de séquences de film ou d'épisodes de séries que le Critic a appréciées ou non. Il justifie le nombre 11 parce qu'il « aime aller un cran plus loin » (rappelant le film Spinal Tap) (« Why 11? Because I like to go one step beyond. »)

Spéciaux[modifier | modifier le code]

Depuis le début de l'émission, le critique réalise des épisodes spéciaux pour les fêtes suivis, pendant le mois de janvier, d'une série d'épisodes sur le même thème (Nickelodeon, Arnold Schwarzenegger, et les suites de films). En 2010, pour fêter les deux ans de son site, il réalise un film, Kickassia, avec l'aide d'autres testeurs de Channel Awesome, qui a été découpé en épisodes et diffusé sur son site. En 2011, pour les trois ans, l'équipe réalise un second film encore plus long : Suburban Knights. Pour les quatre ans, il réalise To Boldly Flee qui est la suite directe de Suburban Knights et qui marque aussi la fin (ou mise en pause) du Nostalgia Critic car Doug Walker estime avoir fait le tour du personnage.

En août 2012, il apparaît en guest dans le 35e test du Joueur du Grenier consacré aux jeux Platoon et Metal Gear. Il termine son caméo huit mois après, en avril 2013, dans le 39e test du Joueur du Grenier consacrées a des FPS divers sur PC.

Réception[modifier | modifier le code]

L'émission enregistre entre 100 000 et 200 000 téléspectateurs en moyenne par semaine[1].

Les internautes comparent souvent Nostalgia Critic avec une autre émission de critique, The Angry Video Game Nerd, présentée par James Rolfe, qui critique les mauvais jeux vidéo. Ce dernier et Doug Walker ont collaboré afin de mettre en scène une querelle entre leurs deux personnages pour savoir qui était le meilleur des deux. Ils donnèrent rendez-vous aux internautes le 10 octobre 2008 pour un combat final épique, rempli de violences physiques et verbales et divers références aux jeux vidéo et aux films (ce combat se terminera par la victoire d'AVGN, aidé par son "ami" Super Mecha Death Christ).

Fin 2012, Doug Walker met en pause son personnage de "Nostalgia Critic" et lance un nouveau concept : "Demo Reel". Cette nouvelle série de sketchs, le mettant en scène comme un réalisateur essayant de reproduire des scènes de films avec des acteurs caractériels, reçoit des critiques très mitigées de la part des internautes et fait chuter l'audience du site "That guy with the glasses" et nombreux sont ceux qui réclament le retour du Nostalgia Critic. Leurs prières sont entendues le 22 janvier 2013 quand Doug Walker annonce dans une vidéo le retour de son personnage fétiche (pour le 5 février). Toutefois, l'émission est modifiée : elle n'est plus hebdomadaire mais bi-mensuelle et ne se concentre plus essentiellement sur les films des années 1980 et 1990 mais abordera également les films plus récents, tout en consacrant certains épisodes à des réflexions sur certains films.

Problèmes juridiques[modifier | modifier le code]

L'épisode qui critique le film The Room (épisode 127) a été retiré après sa sortie, pour violation de copyright du distributeur Wiseau-Films[2]. En réponse à cette suppression, Doug Walker a publié le The Tommy Wiseau Show, sketch tournant cette compagnie en dérision. L'épisode 127 a été rediffusé plus tard sur un autre site en décembre 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Brad Spirrison, « Entertainers don't need TV break to hit it big », Chicago Sun-Times,‎ July 6, 2009 (lire en ligne)
  2. (en) Mike Masnick, « Pissing Off A Movie Critic By Claiming Copyright Over A Video Review... Probably Not Smart », Techdirt,‎ 22 juil. 2010 (consulté le 15 nov. 2010)