The Nightfly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Nightfly

Album par Donald Fagen
Sortie Octobre 1982
Enregistré 1982
Durée 38 : 46
Genre Jazz-Rock
Producteur Gary Katz
Label Warner Bros
Critique

Albums par Donald Fagen

The Nightfly (1982) est le premier album solo du musicien de jazz-rock américain Donald Fagen, un membre fondateur du groupe Steely Dan.

Présentation[modifier | modifier le code]

C'est un des premiers albums à enregistrement numérique. Plusieurs titres sont en rapport avec des évènements des années 1950 et 1960. « New Frontier » rappelle le slogan utilisé par John Fitzgerald Kennedy lors de sa campagne électorale de 1960, il raconte une soirée dans un abri anti-nucléaire occupée à écouter de la musique et à boire de la bière.

Le premier titre "I.G.Y. (International Geophysical Year)", en français Année géophysique internationale, fait allusion à un ensemble de recherches, coordonnées à l’échelle mondiale, menées entre juillet 1957 et décembre 1958, en vue d'une meilleure connaissance des propriétés physiques de la Terre et des interactions entre le Soleil et notre planète. Il se termine de manière sarcastique:

What a beautiful world this will be... (Quel magnifique monde ce sera...)
What a glorious time to be free! (Quel glorieux moment pour être libre !)

L'album a été certifié album de platine aux États-Unis et au Royaume-Uni. Il fut classé 11e album de Pop rock au Billboard en 1982[2].

Titres de l’album[modifier | modifier le code]

  1. « I.G.Y. (International Geophysical Year) »[3] – 6:05
  2. « Green Flower Street » – 3:40
  3. « Ruby Baby » (Jerry Leiber & Mike Stoller) – 5:38
  4. « Maxine » – 3:50
  5. « New Frontier » – 6:23
  6. « The Nightfly » – 5:45
  7. « The Goodbye Look » – 4:47
  8. « Walk Between Raindrops » – 2:38

Les compositions sont de Donald Fagen, sauf indication contraire.

Musiciens[modifier | modifier le code]

  • Donald Fagen - orgue, synthétiseurs, harmonica, cuivres, piano électrique, voix
  • Dave Bargeron - trombone, euphonium, cuivres, voix
  • Michael Brecker - saxophone ténor
  • Randy Brecker - trompette
  • Larry Carlton - guitare
  • Ronnie Cuber - saxophone baryton, cor d'harmonie
  • Rick Derringer - guitare
  • Frank "Harmonica Frank" Floyd - voix
  • James Gadson - batterie
  • Ed Greene - batterie
  • Gordon Grody - voix
  • Anthony Jackson - guitare basse
  • Steve Jordan - batterie
  • Steve Khan - guitares
  • Abraham Laboriel - guitare basse
  • Daniel Lazerus - vocaux
  • Will Lee - guitare basse
  • Hugh McCracken - guitare, harmonica
  • Leslie Miller - voix
  • Marcus Miller - guitare basse
  • Rob Mounsey - synthétiseur, claviers
  • Roger Nichols - percussions
  • Michael Omartian - piano, claviers, piano électrique
  • Dean Parks - guitare
  • Greg Phillinganes - synthétiseurs, piano, claviers, piano électrique, clavinet
  • Jeff Porcaro - batterie
  • Chuck Rainey - guitare basse
  • Zachary Sanders - voix
  • Valerie Simpson - voix
  • David Tofani - cor d'harmonie, saxophone alto
  • Starz Vanderlocket - percussions, voix
  • Paul Shaffer - orgue

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jason Ankeny, « - Review », sur allmusic.com (consulté le 16 aout 2011).
  2. (en) Classement au Billboard
  3. (en) Presentation de I.G.Y., sur allmusic.com

Liens externes[modifier | modifier le code]