The Newgate Calendar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une illustration du Newgate Calendar datant du XVIIIe siècle montrant deux enfants et le révérend Thomas Hunter, un tueur d'enfants exécuté en août 1700.
Une illustration du Newgate Calendar datant du XVIIIe siècle montrant William York, âgé de 10 ans, tuant Susan Matthew, âgée de 5 ans, le 13 mai 1748. York a été condamné à la pendaison, mais a obtenu un pardon.

The Newgate Calendar, sous-titré The Malefactors' Bloody Register, est le nom d'un ouvrage qui était destiné à améliorer la culture littéraire aux XVIIIe et XIXe siècles en Angleterre. Rédigé au départ par le responsable de la Newgate Prison à Londres, c'était un bulletin publié mensuellement qui listait les exécutions à la prison. Le titre a été repris par d'autres éditeurs qui ont publié des biographies sous la forme de chapbooks. La vie de criminels britanniques notoires, dont Sawney Bean, Dick Turpin, John Wilkes et Moll Cutpurse, a été ainsi publiée.

Des éditions qui regroupaient les différents écrits ont commencé à paraître vers le milieu du XVIIIe siècle. En 1774, une édition en cinq volumes reliés devient la version standard. Bien que plusieurs compte rendus soient trop embellis ou repris sans esprit critique d'autres sources, ils sont animés et remplis d'anecdotes. Plusieurs mentionnent des évènements contemporains et des débats sociaux. À cette époque, c'était, avec la Bible et The Pilgrim's Progress de John Bunyan, l'un des livres qui se retrouvaient régulièrement dans les maisons anglaises.

Une nouvelle édition a été publiée en 1824 par Andrew Knapp et William Baldwin, deux avocats. Une autre est parue en 1826 sous le titre The New Newgate Calendar.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]