The Miracle (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne l'album de Queen. Pour la chanson du même groupe, voir The Miracle.

The Miracle

Album par Queen
Sortie 22 mai 1989 (UK) - 6 juin 1989 (US)
Enregistré Entre janvier 1988 et janvier 1989
Durée 52 min 18 s
Genre Rock
Producteur Queen et David Richards
Label EMI (UK) - Hollywood Records (US)
Critique

Albums par Queen

Sorti le 22 mai 1989, The Miracle est le 14e album studio du groupe Queen et donna lieu à cinq singles : The Miracle, Breakthru, The Invisible Man, Scandal et le tube I Want It All. Dès sa sortie, il fut à la première place des hit-parades anglais.

Historique[modifier | modifier le code]

  • The Miracle est en quelque sorte l'album du miracle. Cela faisait trois ans que Queen n'avait pas sorti d'album studio et que certains de ses membres commençaient à voler de leurs propres ailes. Freddie Mercury a poursuivi sa carrière solo après l'album Mr. Bad Guy (1985) en sortant une reprise de The Platters, The Great Pretender en 1987 et en montant le projet de réaliser pour les Jeux olympiques de Barcelone, l'hymne officiel avec la chanson puis l'album Barcelona, une pièce montée d'opéra-rock, qu'il a composé et interprété avec la grande cantatrice espagnole, Montserrat Caballé en 1988. De son côté, le batteur Roger Taylor, à qui la scène manquait, a monté un nouveau groupe, The Cross (avec le guitariste assistant de Queen, Spike Edney) avec lequel il sort l'album Shove It en 1987. Roger Taylor devient dans sa nouvelle formation guitariste et chanteur ! Enfin, Brian May produit une nouvelle chanteuse, Anita Dobson, qui deviendra d'ailleurs sa seconde épouse. C'est le bassiste John Deacon qui bat le rappel de la bande pour enregistrer à l'aube de 1989, un nouvel opus qui prendra le nom de The Miracle...
  • La pochette de The Miracle est pour le moins surprenante. La photo montre les quatre têtes de Queen fondues les unes dans les autres pour former un buste d'une sorte de "monstre" puisque s'il y a quatre bouches, quatre nez et cinq yeux (!), il n'y a qu'un seul cou et deux épaules... Cette pochette nous confirme bien, qu'après les rumeurs de séparation qui circulaient de plus en plus, que Queen est plus que jamais un groupe uni ! Et pour cause, pour la première fois, un album de Queen est entièrement écrit par le groupe. En effet, toutes les chansons de The Miracle portent la signature de 'Queen'. Est-ce le fruit d'une nouvelle méthode de travail qui reposerait sur une plus franche collaboration dans l'écriture ? Plus tard on aura la preuve que non lorsque Roger Taylor et Brian May donneront quelques indices sur la véritable paternité des morceaux de The Miracle (cf. liste des titres ci-dessous) puis de Innuendo, dernier opus de Queen également signé par le groupe. Quelque chose a changé. L'album sort d'ailleurs sans qu'il ne soit suivi d'une tournée... Déjà avec A Kind of Magic, alors que le succès du disque et du film Highlander sont indéniables, le Magic Tour n'est qu'une petite tournée européenne. Pourquoi ? On le saura bien plus tard, Freddie Mercury était déjà malade et il apparaît plus maigre dans plusieurs clips extraits de The Miracle...
  • I Want it All est le 1er 45 tours extrait de The Miracle, du hard-rock mélodique dans la plus pure tradition, sans grande originalité toutefois même s'il terminera à la 3e place des charts britanniques, il est à noter que la version de l'album est légèrement différente et plus longue que celle du single. Le succès du titre éponyme The Miracle fut bien moindre que pour I Want it All et les trois autres 45 tours connurent également des fortunes relatives : les efficaces The Invisible Man et Breakthru ainsi que le "très 80" Scandal. En plus de deux morceaux sucrés à la "John Deacon" que sont Rain must fall et My baby does, l'album se termine par une pièce de hard de toute première valeur : Was it All Worth It surprend agréablement l'oreille, les autres grandes satisfactions étant les morceaux précités de The Invisible Man et de The Miracle. La version CD comprend trois titres en plus : la face B très fraîche du 45 tours I Want It All (Hang on in There), l'étonnant instrumental sorti de nulle part Chinese Torture, et l'"extended version" de The Invisible Man.

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

Face A
No Titre Auteur(s) Durée
1. Party John Deacon, Brian May, Freddie Mercury 2:24
2. Khashoggi's Ship Queen 2:47
3. The Miracle Mercury, Deacon 5:02
4. I Want It All May 4:41
5. The Invisible Man Roger Taylor 3:55
Face B
No Titre Auteur(s) Durée
1. Breakthru Mercury (intro), Taylor 4:07
2. Rain Must Fall Deacon (musique), Mercury (paroles) 4:20
3. Scandal May 4:42
4. My Baby Does Me Deacon, Mercury 3:22
5. Was It All Worth It Mercury 5:45

Personnel[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]