The Magic of Reality: How We Know What's Really True

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Magic of Reality: How We Know What's Really True
Auteur Richard Dawkins
Genre Ouvrage de vulgarisation scientifique
Pays d'origine Royaume-Uni
Éditeur Bantam Press
Date de parution 2011
Dessinateur Dave McKean
Couverture Dave McKean
Nombre de pages 272
ISBN 1-4391-9281-2
Chronologie
Précédent The Greatest Show on Earth: The Evidence for Evolution An Appetite for Wonder: The Making of a Scientist Suivant

The Magic of Reality: How We Know What's Really True, en français La Magie de la Réalité : Comment Nous Savons Ce qui est Réellement Vrai est un livre écrit en 2011 par le biologiste Richard Dawkins, et illustré par Dave McKean. Le livre parait le 15 septembre 2011 au Royaume-Uni, puis le 4 octobre 2011 aux États-Unis[1].

Il s'agit d'un livre scientifique réalisé sous forme d'illustrations à destination des enfants et jeunes adultes[2]. Richard Dawkins précise que le livre est accessible aux enfants à partir d'environ 12 ans, et que les enfants moins âgés peuvent parvenir à en comprendre le contenu avec l'assistance d'un adulte[3].

Le livre est publié au Royaume-Uni par Bantam Press, et aux États-Unis d'Amérique par Free Press.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La plupart des chapitres commencent par de rapides historiques des mythes de la création, qui sont apparus comme des premières tentatives tentant d'expliquer l'origine de certains phénomènes observés. Ces mythes sont nés partout dans le monde, avec la religion mésopotamienne, le christianisme, le judaïsme, la mythologie aztèque, la mythologie maori, la religion en Égypte antique, la mythologie aborigène, la mythologie nordique, la religion grecque antique, les religions chinoises, la mythologie japonaise, et d'autres traditions. Le chapitre reprend les mythes contemporains tels que les récits d'enlèvement par les extraterrestres. Dawkins revisite aussi son enfance et se souvient de ses premières réflexions sur ces différents phénomènes, ainsi que des pensées exprimées par ses jeunes contemporains.

Dans le chapitre premier, Richard Dawkins explique que si les mythes et légendes sont des explications drôles pour un enfant, la réalité est elle encore plus belle que toute autre explication magique. Dans les chapitres suivants, Richard Dawkins aborde plusieurs sujets scientifiques, parmi lesques la biologie de l'évolution et la spéciation, ainsi que des phénomènes physiques tels que la théorie atomique, l'optique, le déplacement des planètes, la gravitation, l'évolution stellaire, la spectroscopie, la tectonique des plaques, et les spéculations sur l'exobiologie. Dawkins admet que sa compréhension de la mécanique quantique est limitée et ne s'aventure pas de façon poussée dans les explications sur ce sujet.

Les deux derniers chapitres sont consacrés à la théorie du chaos, à la psychologie humaine et aux soi-disant miracles comme ceux de la Vierge de Fatima et des Fées de Cottingley. Richard Dawkins y reprend l'argument du philosophe David Hume selon lequel un miracle ne peut être sérieusement accepté que s'il est possible d'écarter complètement la thèse du mensonge ou de l'erreur de la part du témoin du prétendu miracle. Dawkins poursuit sa réflexion en indiquant que les miracles apparaissant dans les livres sacrés ne sont pas exempts d'une telle démonstration.

Réception[modifier | modifier le code]

Tim Radford, dans une critique du journal Guardian, décrit le livre comme « prodigieusement bien illustré et bien pensé », et dont le contenu est « une distillation de ce que Dawkins a écrit et argumenté depuis la publication du Gène égoïste ... La force du livre vient du fait qu'il maitrise son sujet. La faiblesse de l'ouvrage est – pour un « public familial » – qu'il laisse volontairement de côté son vocabulaire et les critiques qui ont fait sa réputation pour laisser place à une imagerie exubérante »[4].

Le New Scientist collecte quant à lui les impressions d'Andy Coghlan et de ses enfants Phoebe, âgée de 20 ans, et Callum, âgé de 13 ans. Coghlan décrit le livre comme un « succès triomphal » mais aurait aimé que Dawkins y ajoute un chapitre intitulé « Pourquoi les gens font du mal à d'autres personnes ? » en précisant que « le livre fournit une opportunité en or pour Dawkins de poser la question de comment nous pouvons évoluer pour traiter notre prochain de façon plus civilisée. Malheureusement, il n'a pas pris la dimension de celà ». Andy Coghlan soutient la vision de Dawkins « encourageant les lecteurs à être renversés par la beauté fantastique de la réalité - un sentiment que je soutiens à fond. Trop peu d'entre nous se réveillent chaque jour en réalisant à quel point il est étonnant à la fois d'être en vie, mais aussi d'être conscient d'être en vie ». Sa fille Phoebe a aimé le livre, et elle écrit « Je n'arrivais plus à poser le livre. Je me sentais heureuse d'apprendre de nouvelles choses excitantes et d'avoir des confirmations de ce que je savais déjà. Ce n'était pas répétitif par rapport aux cours d'école... Le plus grand avantage du livre est certainement de donner vie à la science. Les illustrations vivantes renforcent ce sentiment, de même que les types de police de caractères utilisés... Le style est familier, et le ton est léger et détendu ». Le fils, Callum, qui est dans la tranche d'âge pour laquelle le livre a été rédigé, dit qu'il n'a pas besoin d'être persuadé des limites de la réalité, et écrit « Les miracles n'existent pas. C'est aussi simple que celà. Le livre The Magic of Reality n'a pas changé mon point de vue sur la question »[5].

Historique des publications[modifier | modifier le code]

  • 2011, Royaume-Uni, Bantam Press, 15 septembre 2011, 272 pages, ISBN 978-0593066126
  • 2011, États-Unis, Free Press, 4 octobre 2011, 272 pages, ISBN 978-1439192818
  • 2011, sur Audiobook, narration par Richard Dawkins et Lalla Ward, 16 septembre 2011, ISBN 978-1846572821[6]
  • 2011, sur iPad, l'application contenant des animations réalisées par Dave McKean, 23 septembre 2011[7]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Alison Flood, « Richard Dawkins targets teenagers with myth-busting illustrated book »,‎ 23 octobre 2009 (consulté le 02 novembre 2009)
  2. (en) Jeff Porten, « TidBITS Opinion: The Amazing Meeting 2011: Richard Dawkins vs. Chuck Norris », Tidbits.com,‎ 08 juillet 2011 (consulté le 14 octobre 2011)
  3. (en) Richard Dawkins, « Interview: Richard Dawkins on The Magic of Reality »,‎ 13 septembre 2011 (consulté le 14 septembre 2011)
  4. (en) Tim Radford, « The Magic of Reality by Richard Dawkins - review: A brilliant introduction to science for children »,‎ 21 septembre 2011 (consulté le 23 septembre 2011)
  5. (en) Andy Coghlan, « A Dawkins family affair: Andy Coghlan and his children review the latest offering from arch-atheist Richard Dawkins: The God Delusion in teen-friendly form »,‎ 17 septembre 2011 (consulté le 28 septembre 2011)
  6. (en) Richard Dawkins, The Magic of Reality: How We Know What's Really True, Random House Audiobooks,‎ 2011, Audiobook
  7. (en) Richard Dawkins, The Magic of Reality: How we know what's really true, Transworld,‎ 2011, application iPad (lire en ligne)