The Learning Company

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Learning Company

Description de l'image  The Learning Company Logo.png.
Dates clés 1980 - Création
1995 - Rachat par SoftKey qui prend le nom The Learning Company
Mars 1998 - Rachat de Mindscape
Juin 1998 - Rachat de Brøderbund
1999 - Rachat par Mattel
*Rachat par Gores Technology Group
*Rachat majoritaire par Riverdeep et partiel par Ubisoft
Siège social États-Unis
San Francisco (Californie)
Cedar Rapids (Iowa)
Activité Multimédia
Éducation
Produits Jeux vidéo principalement ludo-éducatifs
Site web www.learningcompany.com

The Learning Company (TLC) est une société de développement et d'édition de jeux vidéo américaine fondée en 1980. Spécialisée dans le jeu vidéo ludo-éducatif, elle est actuellement une filiale de Riverdeep.

Histoire[modifier | modifier le code]

The Learning Company est fondé en 1980. La société développe des logiciels ludo-éducatifs.

En 1995, deux de ses concurrents, Brøderbund et SoftKey, se battent pour racheter The Learning Company. SoftKey finit par acquérir la société pour un montant de 606 millions de dollars, et prend le nom de The Learning Company. Le groupe continue ses acquisitions et achète Mindscape en mars 1998, pour 150 millions de dollars. Puis, il s'empare de Broderbund en juin pour 416 millions de dollars[1].

En décembre 1998, The Learning Company est racheté en partie par le groupe américain Mattel pour un montant de 3,8 milliards de dollars, et est renommé Mattel Interactive[2]. Cette opération et sa gestion dans les mois qui suivent font perdre beaucoup d'argent à Mattel, si bien que certains analystes parlerons de "l'une des pires acquisitions dans l'histoire des sociétés commerciales"[3].

En 1999-2000, suite à plusieurs acquisitions, Mattel connait de graves problèmes financiers et cherche dès avril 2000 à se séparer au moins en partie de The Learning Company, il fait alors appel à la banque d'investissement Crédit suisse[4]. En septembre 2000, il cède The Learning Company à Gores Technology Group afin qu'il vende la société. Ce groupe spécialisé dans la vente d'entreprises en difficulté, divise la société en trois sections : un pôle divertissements et jeux, une section centrée sur les logiciels éducatifs qui garde le nom de The Learning Company, et Brøderbund qui regroupe les logiciels domestiques[5].

La section divertissement et jeu est vendue au groupe français Ubisoft en mars 2001, qui acquiert ainsi les licences Prince of Persia ou Myst, qu'il relancera par la suite. Le pôle éducatif (The Learning Company) est acheté par la société irlandaise Riverdeep en septembre 2001, qui achète aussi la section spécialisée dans les logiciels domestiques (Brøderbund) fin août 2002 pour 57,2 millions de dollars[6].

En décembre 2008, la société ferme sa boutique en ligne.

Liste des jeux vidéo développés[modifier | modifier le code]

Séries Reader Rabbit et The ClueFinders[modifier | modifier le code]

Série Zoombinis[modifier | modifier le code]

Série Super Seeker[modifier | modifier le code]

Série Super Solvers[modifier | modifier le code]

Série Carmen Sandiego[modifier | modifier le code]

Autres jeux et logiciels[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jeff Pelline, The Learning Co. buys Broderbund pour CNET news
  2. Larry Dignan , Mattel/The Learning Co. in $3.8B merger sur news.zdnet.com
  3. Mattel Settles Shareholders Lawsuit For $122 Million tiré de Los Angeles Times. December 6, 2002 .
  4. Amy Doan, Mattel To Ditch The Learning Company
  5. Henry Norr, Irish group buys Broderbund software firm, sur sfgate.com
  6. (en) Ubi Soft Acquires the Learning Company's Entertainment Division, article de Business Wire du 07/03/01, sur findarticles.com

Liens externes[modifier | modifier le code]