The Korgis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Korgis est un groupe anglais de new wave, composé de James Warren (chant et guitare basse), Andy Davis (chant, guitare électrique, claviers et batterie), Stuart Gordon (guitare acoustique et violon) et Phil Harrison (claviers), né à la fin des années 1970.

Origines[modifier | modifier le code]

Warren et Davis ont travaillé la première fois ensemble comme membres du groupe Britannique Beatle's-esque Stackridge. Leur troisième album Man In The Bowler Hat produit en 1973 par George Martin, fut le seul à entrer dans les Charts en Angleterre. Warren et Davis quittent rapidement le groupe avant son déclin. Il a fallu l'ascension du mouvement New wave, quatre ans après pour réunir les énergies créatrices de Warren qui décida de contacter son vieux compagnon de bande, Davis, pour savoir si une nouvelle collaboration était possible. Davis était intéressé par l'idée et le duo réuni a commencé à écrire et enregistrer début 1979 sous le nom de The Korgis (plus tard rejoints par le guitariste Michael Hayat et le pianiste Julien Trillat), non pas en référence à la marque de synthétiseurs Korg comme on le croit souvent mais avec l'idée d'associer au groupe l'image un peu kitsch de cette race de petits chiens particulièrement affectionnés par son altesse royale Élisabeth II d'Angleterre (Les musiciens du groupe y font référence dans nombre de leurs interviews et en plaçant régulièrement un ou plusieurs de ces petits chiens sur leurs pochette de singles).

Carrière[modifier | modifier le code]

Le nouveau groupe sort plusieurs singles en 1979, dont Young'n'Russian et If I Had You, qui cartonnent dans les charts britanniques. Leur premier album éponyme sort la même année, regroupant tous ces tubes. L'année suivante, en 1980, The Korgis sortent déjà un autre opus intitulé Dumb Waiters, qui contient le titre phare Everybody's got to learn sometime, qui reste leur plus gros succès.

Sticky George, l'album suivant, ne connaîtra pas le même engouement, ce qui provoque des tensions avec leur label, qui les met à la porte. Le groupe décline alors très peu de temps après.

James Warren s'engage dans une carrière solo et reforme The Korgis en 1990, pour réenregistrer quelques titres. Un nouvel album This World's for Everyone sort en 1992.

En 2008, le DJ et producteur Laidback Luke réalise un bootleg sur le titre "Everybody's got to learn sometime" sous le titre "Korgis-Need Your Lovin' (Laidback Luke Remix)". Suite au succès de ce bootleg proposé gratuitement par le DJ hollandais, une version clearée sortira près de 9 mois plus tard. Les voix de cette version seront réinterprétées, pour des raisons de droit.

Discographie[modifier | modifier le code]