The King of Fighters 2000

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The King of Fighters 2000
image

Éditeur SNK
Développeur SNK

Date de sortie
Arcade
Neo-Geo MVS
26 juillet 2000
Console(s)
Neo-Geo AES
21 décembre 2000
Genre Combat 2D
Mode de jeu 1 à 2 joueurs
Plate-forme Arcade : Neo-Geo MVS
Neo-Geo AES
Dreamcast
PlayStation 2
Média Cartouche, CD-ROM
Contrôle Joystick + 4 boutons
Manette

The King of Fighters 2000 est un jeu vidéo de combat développé et édité par SNK en 2000 sur Neo-Geo MVS et Neo-Geo AES (NGM 257). C'est le septième volet de la série The King of Fighters et le dernier produit par SNK avant que celle-ci ne soit en faillite.

Le jeu a été adapté sur Dreamcast (exclusif au Japon) et sur PlayStation 2 en 2001. La version stand-alone sur PlayStation 2 pour le continent nord américain a été publié sous forme de pack comprenant le huitième volet, à savoir The King of Fighters 2001. Une compilation de la saga du NESTS intitulé The King of Fighters NESTS Hen et regroupant The King of Fighters'99, 2000 et 2001 est sortie uniquement au Japon sur PlayStation 2[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Après l'incident du précédent tournoi, le commandant de l'équipe Ikari, Heidern, est déterminé à trouver l'objectif de l'organisation du NESTS afin de mettre fin à leur ambition. L'un de ses vieux amis, Ling, l'informe que K' et Maxima étaient d'anciens agents secrets du NESTS et qu'ils pourraient détenir de précieuses informations sur l'emplacement de cette mystérieuse organisation. Heidern décide alors de concentrer ses efforts en se servant du prochain tournoi du King of Fighters pour attirer et capturer K' et Maxima.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu reprend les bases du précédent opus, The King of Fighters'99, et élargit le système de striker: l'Active Striker System. Les combats se font donc toujours par équipe de 4 dont l'un sera désigné comme striker. Par une pression simultanée sur 2 boutons, il interviendra pour donner un coup de main et son action diffère suivant le personnage choisi. Il est possible de l'invoquer dans n'importe quelle situation, en attaque comme en défense, permettant aussi au joueur de l'utiliser dans ses enchaînements. Le nombre d'intervention est limité mais il est cependant possible de le "recharger" en plein combat. L’aire de combat peut donc facilement afficher 4 personnages à l’écran sans que le jeu ne souffre d'aucun ralentissement.

Le joueur a désormais 2 choix lorsqu'il sélectionne le striker de son équipe. Il peut décider de prendre le présent personnage ou une version alternative connu officiellement sous le nom d'Another Striker, personnage exclusivement offensif. Ces striker alternatifs sont des personnages qui proviennent des précédents opus de la série The King of Fighters, des autres jeux de la société SNK (comme Fio Germi de Metal Slug 2 et Duke Edwards de Burning Fight), voir des personnages déjà présents dans le jeu (comme Iori Yagami et Robert Garcia). Certains personnages offriront d'autres striker alternatifs appelés Maniac Striker et sélectionnable, en arcade, en exécutant une manipulation spécifique à l'écran du choix du striker. Les versions consoles auront ces Maniac Striker débloqué automatiquement après avoir fait un certain nombre de combat dans le "Party Mode".

Personnages[modifier | modifier le code]

La Hero team du volet précédent a été divisé en deux. K' et Maxima se voient accompagner par l'agent Vanessa et un lutteur mexicain au nom de Ramon. Benimaru Nikaido forme sa propre équipe composée de Shingo Yabuki, de l'agent Seth et d'un assassin au nom de Lin. La Fatal Fury Team a remplacé Mai Shiranui par Blue Mary, tandis que Yuri Sakazaki quitte la Art of Fighting Team pour être compensée par King. Mai et Yuri forment à nouveau la Woman Fighters Team avec cette fois-ci Kasumi Todoh et une étudiante adepte de la lutte japonaise, Hinako Shijou. Kyo Kusanagi et Iori Yagami se retrouvent une fois de plus tout seul. Un troisième personnage également sans équipe fait son apparition: Kula Diamond, un jeune fille génétiquement modifiée par le NESTS pour être l"Anti-K'".

Personnages par équipe[modifier | modifier le code]

Les Another Striker seront en gras.
Les Maniac Striker seront en italiques.

K' Team

Benimaru Team

Fatal Fury Team

Art of Fighting Team

Ikari Team

Psycho Soldiers

Ladies Team

Korean Team

Solo

Boss

* connu sous Ryuhaku Todoh

Personnages solo[modifier | modifier le code]

Boss[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Gamespot.com, « The King of Fighters NESTS Hen »,‎ 21 août 2008

Lien externe[modifier | modifier le code]