The Jim Jones Revue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Jim Jones Revue

alt=Description de l'image Jimjonesrevue.jpg.
Informations générales
Pays d'origine Londres, Angleterre
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Rock n'roll, blues, garage rock, punk, blues rock, punk blues
Années actives 2007 - aujourd'hui
Labels Punk Rock Blues Records
PIAS Recordings
Site officiel www.jimjonesrevue.com
Composition du groupe
Membres Jim Jones
Rupert Orton
Henri Herbert
Gavin Jay
Nick Jones
Anciens membres Elliot Mortimer

The Jim Jones Revue est un groupe londonien aux tendances rock 'n' roll et garage. En 2009, ils se sont notamment produits, en France, aux Vieilles Charrues, à la Garden Nef Party et au Festival Bebop.

Biographie[modifier | modifier le code]

The Jim Jones Revue est un groupe londonien formé en 2007. Leurs inspirations viennent tout droit de leurs idoles : Little Richard, MC5, Chuck Berry, The Sonics, Jerry Lee Lewis...

Jim Jones a déjà une carrière musicale avant de former The Jim Jones Revue. De 1988 à 1994, il chante dans le groupe de revival psyché-rock Thee Hypnotics, puis il rejoint le groupe Black Moses.

Après avoir fait la connaissance de Rupert Orton (guitare), ils décident de jouer ensemble. Ils commencent alors à écrire des chansons et à faire quelques concerts à Londres. Un an après, ils décident de prendre la route afin de se produire dans le cadre de tournées plus importantes. En mettant un terme à son précédent groupe, Black Moses, il accentue son travail aux côtés de Rupert Orton. Recherchant un pianiste pour leur projet, ils rencontrent Elliot Mortimer.

« De par son style et son attitude scénique il nous apporte quelque chose d’unique. Il était vraiment fait pour intégrer notre projet… »

Par la suite, Gavin Jay les rejoints et ils fondent alors le groupe The Jim Jones Revue.

« Rupert Orton m’a rejoint et il est devenu mon complément en tant que guitariste. Il est, aussi, à l’origine du son du groupe. Aux claviers c’est Elliot Mortimer qui se distingue des autres pianistes par son engagement total lorsqu’il joue. Nous devons le côté « heavy » du groupe à notre bassiste Gavin Jay. Enfin notre moteur est Nick Jones à la batterie. »

En 2009, ils font la première partie de Chuck Berry lors de sa tournée en Angleterre puis celle des Wampas au Club 106 à Rouen. Ils passent également aux Vieilles Charrues et à la Garden Nef Party lors de leur tournée en France.

Modèle:Refbec. En effet, selon Jim Jones : « C'est de la France que le buzz a démarré. Depuis que nous avons joué ici pour la première fois, notre carrière connaît une ascension fulgurante. Partout où nous passons il y a beaucoup de monde. Je trouve que les gens connaissent vraiment bien la musique dans ce pays, ils la comprennent immédiatement et en ont une idée exacte. Il y a une grande histoire entre ce pays et le Rock'n'roll. Ils n'en connaissent pas que les origines... »[1].

En 2013, le groupe Depeche Mode fait appel à eux pour un remix de leur chanson "You Should Be Higher". On le retrouve sur le Maxi CD de ce titre.

Membres[modifier | modifier le code]

  • Jim Jones : Chant et guitare
  • Rupert Orton : Guitare
  • Henri Herbert : Piano
  • Gavin Jay : Basse
  • Nick Jones : Batterie

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 2012 : The Savage Heart
  1. It's Gotta Be About Me
  2. Never Let You Go
  3. 7 Times Around The Sun
  4. Where Da Money Go ?
  5. Chain Gang
  6. In And Out of Harm's Way
  7. Catastrophe
  8. Eagle Eye Ball
  9. Midnight Oceans & The Savage Heart
  • 2010 : Burning Your House Down
  1. Dishonest Jon
  2. High Horse
  3. Foghorn
  4. Big Len
  5. Premeditated
  6. Burning Your House Down
  7. Shoot First
  8. Elemental
  9. Killin' Spree
  10. Righteous Wrong

11. stop the people

  • 2008 : The Jim Jones Revue
  1. Princess & the Frog
  2. Hey Hey Hey Hey
  3. Rock 'n' Roll Psychosis
  4. Fish 2 Fry
  5. 512
  6. Another Daze
  7. The Mean Man
  8. Make it Hot
  9. Who's Got Mine ?
  10. Cement Mixer

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Here to Save Your Soul
  1. Rock'n'Roll Psychosis
  2. Big Hunk O'Love
  3. Cement Mixer
  4. Good Golly Miss Molly
  5. Princess & the Frog
  6. Freak of Nature
  7. Burning Your House Down
  8. Elemental

Singles[modifier | modifier le code]

  1. Princess & The Frog (2009)
  2. High Horse (2010)

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://surlaroute66.free.fr/html/the%20Jim%20Jones%20Revue.html

Liens[modifier | modifier le code]