The Indian Queen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Indian Queen est un semi-opéra (ou mask) écrit par John Dryden et Robert Howard et représenté pour la première fois en 1664. Il fut mis en musique par Henry Purcell en 1695, mais celui-ci ne put terminer l'œuvre (il mourut fin 1695), qui fut achevée par Daniel Purcell, son frère. Elle est typique des semi-opéras, combinaison de scènes parlées et de pièces chantées.

L'œuvre relate les conflits imaginaires entre Aztèques et Incas (ce qui est géographiquement aberrant, les premiers se situant au Mexique et les seconds au Pérou qui ne voisinent pas) et les amours entre la reine des Aztèques et le général des Incas.

Divers[modifier | modifier le code]