The Gatekeepers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Gatekeepers

Titre original שומרי הסף
Réalisation Dror Moreh
Sociétés de production Les Films du Poisson, Cinephil, Dror Moreh Production
Pays d’origine Drapeau de la France France, Drapeau d’Israël Israël, Drapeau de la Belgique Belgique, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Sortie 2012
Durée 95 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Gatekeepers (שומרי הסף) est un film documentaire franco-israélien réalisé par Dror Moreh en 2012.

Il est composé principalement d'entretiens avec six anciens directeurs des services secrets israéliens qui évoquent leur expérience à le tête du Shin Beth : Ami Ayalon, Avi Dichter, Yuval Diskin, Carmi Gillon, Yaakov Peri et Avraham Shalom (en).

Le film est présenté au Festival du film de Sundance 2013 avant d'être nommé à l'Oscar du meilleur film documentaire en 2013.

En France, il est diffusé sur Arte le 5 mars 2013.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dror Moreh a décidé de réaliser ce film après avoir mesuré l'importance décisive du Shabak (Shin Beth) sur la scène politique israélienne depuis quarante ans. Ces six directeurs à la retraite de la sécurité israélienne évoquent leurs victoires et les échecs passés sans nostalgie. Très critiques vis-à-vis des politiques menées par leurs gouvernements (à l'exception de celui d'Yitzhak Rabin), ils défendent tous un changement radical de politique en Israël : la recherche de la paix et la reconnaissance au plus tôt de l’État palestinien.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Entretien avec les réalisateurs au Festival du film de Telluride. De gauche à droite : Michael Winterbottom, Dror Moreh, Ben Affleck, Annette Insdorf.
Ami Ayalon

Diffusion[modifier | modifier le code]

Sur Arte, le 5 mars 2013.

Réception[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]