The Freewheelin' Bob Dylan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Freewheelin' Bob Dylan

Album par Bob Dylan
Sortie 27 mai 1963
Enregistré 9 juillet 1962 - 24 avril 1963
Durée 50:08
Genre Folk rock
Producteur John Hammond, Tom Wilson
Label Columbia
Critique

Albums par Bob Dylan

The Freewheelin' Bob Dylan est le deuxième album de Bob Dylan, auteur-compositeur-interprète américain de folk-rock. Sorti en 1963, cet album a permis d’établir la notoriété de Dylan comme compositeur : pour la première fois, Dylan y interprète essentiellement ses propres compositions. L’album a été disque de platine aux États-Unis et #1 au Royaume-Uni.

Blowin' In The Wind est la chanson la plus connue de l’album. Elle a été popularisée par le trio Peter, Paul & Mary un peu plus tôt en 1963. Elle sera classée en 2003 par le magazine Rolling Stone 14e meilleure chanson de tous les temps.

Composition et enregistrement[modifier | modifier le code]

Le premier album de Dylan s’est peu vendu, avec le producteur John H. Hammond il entreprit en avril 1962 d’enregistrer son second album à New York. les sessions d'enregistrement s'échelonnèrent sur une période d'un an.

Les chansons Talkin' John Birch Society Blues and Rambling, Gambling Willie enregistrées pendant la première session furent conservées pour l’album. Le lendemain, Dylan enregistra Let Me Die in My Footsteps et plusieurs autres chansons qui seront abandonnées. Il reprit les enregistrements le 9 juillet, et fit les versions définitives de Blowin' in the Wind, Bob Dylan's Blues, Down the Highway, et Honey, Just Allow Me One More Chance. Après une nouvelle interruption, il enregistra Corrina, Corrina le 26 octobre, puis en novembre Don't Think Twice, It's All Right. Lors d’une autre session faite le 6 décembre, Dylan enregistra ensuite A Hard Rain's a-Gonna Fall, Oxford Town et I Shall Be Free.

Douze jours plus tard, Dylan partit pour l’Angleterre où il rencontra les musiciens folk Martin Carthy et Bob Davenport. Ce séjour influença sa musique, et le résultat fut l’enregistrement de deux nouvelles chansons qui se retrouveront sur l’album : Girl from the North Country et Bob Dylan's Dream.

Mi-janvier il enregistra Masters of War qui sera aussi conservé pour l’album. Les enregistrements ayant été faits durant plusieurs mois, Dylan n’était plus satisfait de ses premiers enregistrements, et décida de supprimer John Birch, Let Me Die in My Footsteps, Ramblin' Gamblin' Willie et Rocks and Gravel, et d’enregistrer à nouveau. Pour finir, Dylan enregistra les morceaux suivants pendant une ultime session faite le 24 avril : Girl from the North Country, Masters of War, Talking World War III Blues, et Bob Dylan's Dream.

Les chansons[modifier | modifier le code]

Les paroles de Blowin' in the Wind ont retenu l’attention des mouvements pour les droits civils aux États-Unis et d’artistes comme Stevie Wonder, avec en particulier :

How many roads must a man walk down
Before you call him a man?

A Hard Rain's a-Gonna Fall aurait été écrit par Dylan au moment de la crise des missiles de Cuba, beaucoup se demandaient si la fin était proche avec un risque de conflit nucléaire. Le poète Allen Ginsberg déclara avoir pleuré lorsqu'il l'entendit pour la première fois. Quant à Leonard Cohen, la légende veut que ce soit en écoutant A Hard Rain... qu'il ait décidé de se lancer dans la chanson.

Oxford Town a été écrite par Dylan à propos des évènements qui se sont déroulés à l’université du Mississippi, située près de la ville de Oxford, où James Meredith, un vétéran de l’US Air Force, a été le premier noir à être admis. Il n’avait pu pénétrer dans l’université et suivre les cours qu’avec l’aide de l’armée, l’accès étant bloqué par des gens qui souhaitaient maintenir la ségrégation :

He went down to Oxford Town
Guns and clubs followed him down
All because his face was brown
Better get away from Oxford Town
Oxford Town around the bend
He come in to the door, he couldn't get in
All because of the color of his skin
What do you think about that, my friend?

Titres de l’album[modifier | modifier le code]

  1. Blowin' in the Wind – 2:48
  2. Girl from the North Country – 3:22
  3. Masters of War – 4:34
  4. Down the Highway – 3:27
  5. Bob Dylan's Blues – 2:23
  6. A Hard Rain's a-Gonna Fall – 6:55
  7. Don't Think Twice, It's All Right – 3:40
  8. Bob Dylan's Dream – 5:03
  9. Oxford Town – 1:50
  10. Talking World War III Blues – 6:28
  11. Corrina, Corrina (traditionnel) – 2:44
  12. Honey, Just Allow Me One More Chance (Dylan/Thomas) – 2:01
  13. I Shall Be Free – 4:49

Toutes les compositions sont de Bob Dylan, sauf indication contraire.

Musiciens[modifier | modifier le code]

  • Bob Dylan - Guitare, Harmonica, Claviers, Chant
  • Bruce Langhorne - Guitare
  • Howard Collins - Guitare
  • Leonard Gaskin - Basse
  • George Barnes - Basse
  • Gene Ramey - Contrebasse
  • Herb Lovelle - batterie
  • Dick Wellstood - Piano

Couverture[modifier | modifier le code]

Le couverture de l'album est une photographie de Bob Dylan marchant dans la rue avec à son bras sa petite amie de l'époque, Suze Rotolo. Elle a été prise dans le quartier new yorkais de Greenwich Village, à l'angle de Jones Street et de West 4th Street, à quelques pas de l'appartement où le couple vivait à l'époque.

Références dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

  • En 2001, dans le film américain Vanilla Sky, le personnage principal David Aames (Tom Cruise) marche dans la rue aux côtés de Sofia Serrano (Penélope Cruz) dans une mise en scène reproduisant à l'identique la couverture de l'album. L'intrigue révélera plus tard qu'en réalité, David était en train de rêver, et que les images de ce rêve étaient influencées par les œuvres qu'il avait aimées.

Liens externes[modifier | modifier le code]