The Field (artiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Field.

The Field, alias Axell Willner

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

The Field au Festival international du film Era New Horizons, à Wrocław, en Pologne, le 30 juillet 2009.

Informations générales
Genre musical Ambient, techno, techno minimale
Labels Kompakt

Axel Willner, plus connu sous son nom de scène The Field, est un compositeur suédois de musiques électroniques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Axel Willner a d'abord commencé sa carrière dans le punk-rock[1], avant de se tourner vers les musiques électroniques. Il a été découvert par le label allemand Kompakt auquel il avait envoyé une démo. Peu après, il sort son premier disque chez Kompakt, un remix de Heartbeat de la chanteuse norvégienne Annie. En 2006, il sort le single Sun & Ice. En mars 2007, paraît son premier album de techno minimale, From Here We Go Sublime. Celui-ci reçoit un accueil critique très favorable[2]. Le site Pitchfork lui décerne ainsi une note de 9 sur 10[3], qualifiant son album des plus "luxuriants" parmi les sorties musicales de 2007.

En décembre 2007, le Nordic Light Hotel, à Stockholm lui demande de créer un disque, coproduit par Heartbeats International, qui reflèterait l'ambiance des lieux[4]. Après avoir séjourné dans l'hôtel, il compose les quatre titres de "Sound of Light" qui recouvrent différents moments de la journée : Morning, Day, Evening et Night.

Le 26 mai 2009, il sort son deuxième album, Yesterday and Today, qui comporte notamment une reprise de Everybody's Got to Learn Sometime du groupe anglais The Korgis.

Son style de musique se caractérise par des boucles éthérées et des beats assourdis.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

  • Sound of Light (2007)

Singles[modifier | modifier le code]

  • "Things Keep Falling Down" (2005)
  • "Sun & Ice" (2006)
  • "The More That I Do" (2009)

Remixes[modifier | modifier le code]

  • Annie - "Heartbeat" (2005)
  • Marit Bergman - "No Party" (2006)
  • James Figurine - "55566688833" (2006)
  • 120 Days - "Come Out (Come Down, Fade Out, Be Gone)" (2006)
  • Battles - "Tonto" (2007)
  • The Honeydrips - "Fall From a Height" (2007)
  • Thom Yorke - "Cymbal Rush" (2007)
  • Maps - "You Don't Know Her Name" (2007)
  • Gui Boratto - "Hera" (2007)
  • Andreas Tilliander - "Stay Down" (2007)
  • Familjen - "Hög Luft" (2007)
  • Popnoname - "Touch"
  • DeVotchKa - "Clockwise Witness"

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Axel Willner: Playing The Field », sur www.residentadvisor.net/ (consulté le 13 janvier 2010)
  2. (en) « From here we go sublime by The Field », sur www.metacritic.com (consulté le 13 janvier 2010)
  3. (en) « Albums reviews: From here we go sublime by The Field », sur http://pitchfork.com/ (consulté le 13 janvier 2010)
  4. (en) « Anonymous lounge music is a thing of the past “Sound of Light” by The Field – a new music concept », sur http://www.nordiclighthotel.se/ (consulté le 13 janvier 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]