The Economist Group

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Economist Newspaper Limited (opérant en tant que The Economist Group)

Création 1843
Forme juridique Private company limited by shares
Siège social Drapeau de Grande-Bretagne Londres (Royaume-Uni)
Actionnaires Pearson PLC (50 %)
Parmi les autres actionnaires, on compte les familles Cadbury, Rothschild, Schroder et Agnelli (50 %)
Filiales Economist Intelligence Unit
Effectif 1 414 (moyenne 2012)
Site web www.economistgroup.com
Chiffre d’affaires £361.8 million (2012)[1]
The Economist Building, les bureaux de l'entreprise à Londres

The Economist Group est un groupe qui, sous la marque The Economist, vend publications et services, parmi lesquels The Economist, Economist.com, l'Economist Intelligence Unit, des "Economist Conferences", le magazine Intelligent Life ainsi que The World In. Parmi les autres activités du groupe, l'on retrouve les publications CFO, une publication à l'usage des exécutifs financiers (CFO, CFO Europe, CFO Asia, CFO China, CFO.com), Roll Call, Congressional Quarterly, European Voice (hebdomadaire sur l'actualité de l'UE et de ses institutions qui a pour cœur de cible les décideurs de Bruxelles et du Capitole), ainsi que la site Congress.org.

Le groupe a son siège dans la Cité de Westminster, à Londres.

The Economist Group est un partenaire et non une subdivision de Pearson PLC. Le Financial Times, qui est une compagnie appartenant à Pearson, possède 50 % du capital du groupe, mais ne dispose pas d'une participation de contrôle. La plus grande partie des 50 % restants est contrôlée par des actionnaires privés, dont la branche anglaise de la famille Rothschild. The Economist Group opère donc comme un organisme séparé et indépendant.

En 2005, le chiffre d'affaires du groupe était de 197 millions de livres, ce qui a apporté un bénéfice net de 23 millions de livres. Les revenus du groupe sont partagés à plus ou moins égalité entre les revenus de la publicité et les abonnements.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Rapport annuel 2012 2012 », The Economist Group (consulté le 26 octobre 2012)