The Donnas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Donnas

Description de cette image, également commentée ci-après

The Donnas à Cleveland, Ohio en janvier 2005.

Informations générales
Pays d'origine États-Unis
Genre musical Garage punk
Années actives 1993
Labels Atlantic, Lookout!, Sympathy for the Record Industry, Radio Trash, Purple Feather Records
Site officiel thedonnas.com
Composition du groupe
Membres Brett Anderson - Donna A - chant
Allison Robertson -Donna R - guitare
Maya Ford - Donna F - basse
Amy Cesari - batterie
Anciens membres Torry Castellano - Donna C - batterie (1993-2010)

The Donnas est un groupe de garage punk originaire de Palo Alto en Californie et créé en 1993. Composé de quatre filles, il tire son inspiration de groupes tels que AC/DC, The Ramones, Mötley Crüe ou encore Kiss. Le groupe est décrit comme « la rencontre entre The Ramones et The Runaways »[1].

Histoire du groupe[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Les quatre filles, nées en 1979, se rencontrent au collège de Palo Alto et décident de monter un groupe en classe de quatrième, en mai 1993. Elles apprennent seules à jouer de leur instrument et se retrouvent dans le garage des parents de la batteuse, Torry Castellano, pour répéter.

Elles choisissent dans un premier temps le nom de Ragady Anne avant de devenir The Electrocutes et jouent des reprises de groupes tels que R.E.M., L7, the Muffs et Shonen Knife.

Les quatre filles poursuivent leurs répétitions chaque après-midi lorsqu'elles entrent au lycée malgré leur impopularité auprès des autres élèves et d'habitants de Palo Alto. En effet, ils trouvent tout cela trop étrange et lancent plusieurs rumeurs selon lesquelles elles seraient « des lesbiennes qui se retrouvaient dans le garage » ou encore qu'« elles dealaient de la cocaïne »[2].

En 1995, lors d'un concert à San Francisco, elles sont remarquées par Darin Raffaelli, le guitariste du groupe Supercharger et directeur du label Radio X. Ayant composé des chansons dans le même style que celles des Ramones, il cherchait un groupe digne de ses textes. Il devient alors le producteur des quatre filles mais les chansons de Raffaelli ne correspondaient pas au style métal de The Electrocutes. Elles décident alors de changer de style, pour se rapprocher de celui des Ramones, et en profitent pour changer de nom par la même occasion. C'est le début des Donnas. Pour marquer le changement de nom, elles décident de se donner à chacune un surnom qui commence par « Donna » suivi par l'initiale de leur nom (ainsi Allison Robertson devient Donna R., etc.), ce qui est une forme d'hommage aux Ramones[1].

Les premiers albums[modifier | modifier le code]

Le 23 janvier 1998, les Donnas sortent leur premier album éponyme de 23 titres, sous le label de Raffaeli, Super*Teem! Records. Après avoir obtenu l'équivalent du baccalauréat, elles décident de signer avec le label Lookout! Records, qui est notamment le premier label de Green Day. Elles sortent la même année l'album American Teenage Rock 'n' Roll Machine de 10 titres.

Le troisième album des Donnas, Get Skintight, sort en juin 1999. Il est composé de 14 titres. C'est le premier album que les quatre filles, âgées de vingt ans, composent entièrement seules. Leur influence hard rock s'y fait plus sentir, notamment avec leur reprise de Too Fast for Love des Mötley Crüe (le 13e titre). Ce troisième album est plutôt remarqué par les médias ; elles sont régulièrement invitées dans des émissions sur MTV et font des apparitions dans plusieurs films, comme Jawbreaker et Drive Me Crazy.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Ragady Anne[modifier | modifier le code]

The Electrocutes[modifier | modifier le code]

The Donnas[modifier | modifier le code]

Chansons de bande originale de film[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Apparitions à l'écran[modifier | modifier le code]

  • Jawbreaker (1999)
  • Drive Me Crazy (1999)
  • Saturday Night Live (NBC, 2003)
  • Pub TV US pour « Bud Light » (2003)
  • I Love the 90's (VH1, 2004)
  • Charmed (2004)
  • MADtv (2005)
  • I Love the New Millennium (VH1, 2008)
  • Beautiful Noise (2008)
  • WCG Ultimate Gamer (2009)
  • VH1's Undatable (2010)

Clips[modifier | modifier le code]

  • Get Rid Of That Girl (1998)
  • Skintight & Strutter (1999)
  • 40 Boys in 40 Nights & Do You Wanna Hit It? (animé, 2001)
  • Take It Off & Who Invited You (2002)
  • Too Bad About Your Girl (2003)
  • Fall Behind Me (2004)
  • I Don't Want To Know (If You Don't Want Me) (2005)
  • Don't Wait Up For Me (2007)
  • Get Off (2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]