The Dark Queen of Krynn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Dark Queen of Krynn
Éditeur Strategic Simulations, Inc.
Développeur Strategic Simulations, Inc.

Date de sortie 1992
Genre Jeu de rôle
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Amiga, MS-DOS, Macintosh
Média Disquette
Contrôle Clavier, souris

Moteur Gold Box

The Dark Queen of Krynn est un jeu vidéo de rôle développé et publié par Strategic Simulations (SSI) en 1992 sur Amiga, MS-DOS et Macintosh. Le jeu est basé sur le jeu de rôle médiéval-fantastique Donjons et Dragons, publié par TSR. Il est le troisième volet d’une trilogie, se déroulant dans l’univers de Lancedragon et utilisant le moteur de jeu Gold Box. Il fait suite a Champions of Krynn et Death Knights of Krynn dont il reprend à l'identique le système de jeu.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Comme ses prédécesseurs, Death Knights of Krynn utilise un système de jeu identiques à celui des jeux Gold Box comme Pool of Radiance. Le jeu démarre au choix par une phase d'importation des personnages depuis le précédent opus ou par une phase de création. En cas de création, le joueur doit sélectionner une race et une classe pour chacun de ses héros, pendant que les caractéristiques (force, dextérité, constitution, intelligence, sagesse et charisme) sont générées aléatoirement. Des races propres à l'univers Lancedragon sont disponibles : nain des collines ou des montagnes et même Kender. Le joueur peut également importés ses personnages depuis Death Knights of Krynn[1].

Le jeu se différencie de son prédécesseur en ajoutant de nouvelles options. Il introduit d'abord un nouveau système permettant de charger une partie sans avoir à quitter le jeu. Il ajoute également une nouvelle commande permettant d'afficher les objets magiques portés par le groupe d'aventuriers contrôlé par le joueur[1].

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes obtenues
The Dark Queen of Krynn
Amiga Format US 49 %[2]
Amiga Mania US 76 %[3]
Amiga Power US 67 %[4]
Gen4 FR 79 %[5]
Joystick FR 55 %[6]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Scorpia, « Scorpion's View: SSI's Dark Queen of Krynn », Computer Gaming World, no 98,‎ septembre 1992, p. 96-100.
  2. (en) Asam Ahmad, « The Dark Queen of Krynn », Amiga Format, no 41,‎ décembre 1992, p. 111.
  3. (en) Tony Jones, « Dark Queen of Krynn », Amiga Mania,‎ septembre 1992, p. 28-29.
  4. (en) Jonathan Davies, « The Dark Queen of Krynn », Amiga Power, no 20,‎ décembre 1992, p. 99.
  5. (fr) Didier Latil, « The Dark Queen of Krynn », Gen4, no 46,‎ été 1992, p. 40-41.
  6. (fr) Calor, « The Dark Queen of Krynn », Joystick, no 30,‎ septembre 1992, p. 252.