The Dalek Invasion of Earth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Dalek Invasion of Earth
Épisode de Doctor Who
Doctor Who logo 1963-1967.jpg
Le logo de la série (période 1963-1967)

Titre original The Dalek Invasion of Earth
Numéro d'épisode Saison 2 (1re série)
Épisode 2 (ou 10)
Code de production K
Réalisation Richard Martin
Scénario Terry Nation
Production Verity Lambert
Durée 6 x 25 minutes
Diffusion 21 novembre 1964 au 26 décembre 1964 sur BBC One
Personnages Docteur :
1er
Compagnons :
Susan Foreman
Barbara Wright
Ian Chesterton
Chronologie
Précédent Planet of Giants The Rescue Suivant
Liste des épisodes

The Dalek Invasion of Earth (L'Invasion Dalek de la Terre) est le dixième épisode de la première série de la série télévisée britannique de science-fiction Doctor Who, diffusé pour la première fois en six parties hebdomadaires du 21 novembre au 26 décembre 1964. Écrit par le scénariste Terry Nation, cet épisode marque le retour des Daleks dans la série ainsi que le départ de Carole Ann Ford, qui interprète Susan Foreman.

Résumé[modifier | modifier le code]

L'équipage du TARDIS se retrouve dans un Londres du XXIIe siècle calme et en ruines. Ils ne s'aperçoivent que bien trop tard que dans ce futur, la Terre a été envahie par les Daleks.

Casting[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

The World's End[modifier | modifier le code]

Un homme portant un étrange casque de métal se suicide en se jetant à la rivière juste avant que le TARDIS ne se matérialise à cet endroit. Le Docteur semble heureux d'avoir pu ramener Ian et Barbara à Londres, mais la ville semble étrangement calme. Avant qu'ils ne puissent savoir l'époque dans laquelle ils se trouvent, le pont au-dessous duquel se trouve le TARDIS s'effondre, le rendant inaccessible. En voulant observer la ville, Susan se foule la cheville et reste avec Barbara vers le TARDIS, pendant que le Docteur et Ian sont allés explorer les environs et trouvent un calendrier marqué de l'année 2164.

Barbara et Susan sont approchées par deux hommes inquiets de les savoir à découvert. Il les amènent dans une station du métro de Londres transformé en refuge pour résistants ; un de leurs hommes est ensuite chargé de ramener Ian et le Docteur ; hélas, ce dernier arrive trop tard et voit le Docteur et Ian se faire appréhender par des humains au comportement robotique, les Robomen. Voulant s'échapper, Ian et le Docteur se retrouvent face à un Dalek sortant de la Tamise.

The Daleks[modifier | modifier le code]

Devant la surprise du Docteur et de Ian, le Dalek les informe que son espèce a pris possession de la Terre et les capture afin qu'ils puissent subir un lavage de cerveau destiné à les transformer en Robomen. À l'héliport de Chelsea, ils sont témoins du meurtre d'un jeune rebelle avant d'être enfermés avec un homme du nom de Craddock dans une cellule se situant dans l'une des soucoupes des Daleks. À l'intérieur de la cachette de la résistance, Susan et Barbara font la connaissance des résistants : Dortmun, leur leader et créateur d'une bombe capable de détruire les Daleks ; Carl Tyler et David Campbell, deux jeunes garçons ; et Jenny, une jeune fille pessimiste, mais efficace.

Chacun de leur côté, les voyageurs du TARDIS apprennent que dix ans auparavant une pluie de météorites apporta une maladie qui supprima une grande partie de l'humanité. 6 mois plus tard, les humains étaient trop faibles pour réagir face à l'invasion des Daleks. Certains hommes furent tués, d'autres furent envoyés pour une raison inconnue miner des terrains dans le Bedfordshire, tandis que d'autres furent transformés en Robomen. La procédure pour transformer un homme en Roboman semble irréversible, et dépossédés de leur casque, ou après un certain temps, les Robomen deviennent fous et se suicident.

Alors que la résistance trouve un plan pour attaquer les soucoupes en se déguisant en Robomen, le Docteur et Ian trouvent une clé "Dalek" permettant d'ouvrir la porte de leur cachot par magnétisme. Hélas à peine sont-ils sortis de leur prison qu'ils sont repris, car il ne s'agissait pas d'une clé mais d'un test. Le Docteur est endormi et amené à une machine destinée à le changer en Roboman, alors que les résistants infiltrent la soucoupe.

Day of Reckoning[modifier | modifier le code]

L'attaque de la résistance est assez confuse : cela permet de libérer le Docteur, mais les bombes de Dortmun ne tuent que les Robomen sans affecter les Daleks. De plus, tous se retrouvent séparés. Ian se retrouve dans le vaisseau Dalek, qui conduit des prisonniers vers les colonies minières du Bedfordshire et y croise un Craddock transformé en Roboman, qui se tue une fois son casque enlevé. Ian fait la connaissance de Larry, un homme qui s'est introduit dans la navette afin de retrouver son frère fait prisonnier dans les mines.

Susan se retrouve avec David qui lui raconte qu'il se bat pour protéger la Terre au lieu de fuir comme d'autres, et donne à Susan l'impression qu'elle n'a pas vraiment de maison. Ils retrouvent le Docteur qui souhaitait retourner au TARDIS au plus vite, mais Susan réussit à le convaincre de rejoindre un groupe de résistants. Quant à Barbara, elle se retrouve avec Jenny et Dortmun à s'échapper des Daleks dans les rues désertes de Londres. Dortmun explique l'échec de sa précédente bombe par le fait que l'armure des Daleks est faite d'un alliage de métal inconnu sur Terre qu'il nomme le Dalekanium. Cherchant à tester lui-même les effets de la nouvelle bombe qu'il a modifiée sur les Daleks, et en profitant pour faire diversion, il sort mais se fait tuer sans que les Daleks ne subissent le moindre dommage.

Les Daleks ayant décidé de raser la ville, deux Robomen posent une bombe destinée à faire exploser Londres près de l'endroit où se cachent David, Susan et le Docteur, alors que la soucoupe dans laquelle se trouvent Ian et Larry atterrit.

The End of Tomorrow[modifier | modifier le code]

Alors que le Docteur s'évanouit, David parvient à rendre inoffensive la bombe des Daleks en utilisant l'acide d'une bombe de Dortmun. Au même moment Barbara et Jenny utilisent un camion qui pourrait les amener jusqu'aux mines du Bedfordshire. Lors de leur voyage, elles sont repérées par un vaisseau Dalek et forcées de quitter leur camion avant qu'il ne soit détruit par une soucoupe Dalek.

Ayant caché et laissé le Docteur se reposer, Susan et David se retrouvent à errer dans les égouts de la ville, infestés par les crocodiles échappés du zoo. Là, ils y retrouvent Tyler qui les aide. Susan est séduite par la volonté de David qui projette déjà de reconstruire le monde après la chute des Daleks.

Dans les mines, Ian et Larry, après avoir vu des hommes y être réduits en esclavage par les Robomen, se renseignent auprès d'un homme du nom de Wells, qu'ils sauvent des Robomen. Wells les amène à Ashton, un trafiquant qui revend de la nourriture contre des joyaux et connaîtrait un moyen de rejoindre Londres. Ashton ne semble pas très coopératif et sans avoir le temps de négocier, ils sont attaqués par un Slyther, une créature extraterrestre qui sert de chien de garde aux Daleks.

The Waking Ally[modifier | modifier le code]

S'échappant du Slyther dans un chariot, Ian et Larry se retrouvent au cœur des mines. Ils sont appréhendés par le frère de Larry, transformé en Roboman. Larry tue son frère dans un assaut suicide afin de pouvoir libérer Ian et les autres travailleurs de leur emprisonnement.

À Londres, le Docteur rejoint Tyler, David et Susan dans les égouts. Alors que le Docteur et Tyler partent en exploration, David et Susan flirtent ensemble, et s'embrassent.

Sur la route du Bedfordshire, Barbara et Jenny tombent sur deux femmes qui vivent dans la forêt. Les Daleks les laissent tranquilles car elles fabriquent des vêtements pour les mineurs. Alors que Barbara leur demande une nuit dans leur cabane, elles feignent d'accepter mais les dénonceront en fait aux Daleks contre de la nourriture. Emprisonnées dans la mine, Barbara et Jenny font croire aux Daleks qu'elles ont des informations importantes à leur transmettre. Elles sont alors emmenés auprès du Dalek Noir.

Dans la salle de commandement, les Daleks parlent de leur projet consistant à miner jusqu'au centre de la Terre et d'y installer un dispositif qui leur permettrait de déplacer la Terre comme un vaisseau spatial. Hélas, sans le savoir, Ian s'est caché à l'intérieur de la sonde destinée à faire exploser le centre de la Terre.

Flashpoint[modifier | modifier le code]

Ian parvient à arrêter la sonde de l'intérieur en arrachant quelques câbles ; les Robomen font alors remonter la sonde, et Ian réussit à en sortir.

Dans la salle principale, Barbara et Jenny voient les Daleks donner l'ordre aux Robomen de réunir tous les hommes travailleurs et de les regrouper pour les exterminer. Interrogées par le Dalek Noir, elles inventent un scénario abracadabrant avant d'être bloquées au mur par des pinces et forcées à voir l'humanité s'éteindre. Au même moment, le Docteur et Tyler parviennent à entrer dans la mine et à détruire les systèmes d'alarme. Ils réussissent à atteindre la salle de commande et à libérer Jenny et Barbara tandis que Susan et David créent des interférences qui paralysent les Daleks. Barbara profite de leur position pour imiter la voix des Daleks et ordonner aux Robomen de se retourner contre les Daleks. Une révolte ouverte a lieu.

Ian rejoint les autres et les informe que même si la sonde n'approchera pas le centre de la Terre, elle risque tout de même d'exploser. Tous quittent la mine, et l'explosion de la sonde provoque un fait inédit : une éruption volcanique en Angleterre. Celle-ci balaye les Daleks qui meurent tous. De retour à Londres, Susan est triste de devoir quitter David, qu'elle aime. Le Docteur l'a senti, et il lui refuse l'accès du TARDIS. Il estime qu'elle est devenue maintenant assez grande pour voler de ses propres ailes et lui promet de revenir un jour prochain. Susan reste quelques instants, triste, à l'endroit où le TARDIS était posé, puis part rejoindre son fiancé.

Continuité[modifier | modifier le code]

  • Ian est étonné de voir les Daleks car il pensait s'en être débarrassé lors des évènements racontés dans « The Daleks » mais le Docteur lui affirme qu'ils sont dans une époque se situant AVANT l'extermination des Daleks sur Skaro. Observant les Daleks se déplacer sur des routes, ils en concluent que les Daleks se sont adaptés, car sur Skaro ils ne pouvaient se déplacer que sur des routes contenant de l'électricité statique. Ici, les Daleks peuvent également se mouvoir dans l'eau.
  • Dans le futur décrit dans cet épisode, la planète Terre semble comporter des stations lunaires, comme le souligne Craddock. De plus, l'année affichée par cet épisode reste volontairement incertaine : le fait que Ian trouve un calendrier de l'année 2164 dans une grange abandonnée ne veut pas forcement dire qu'il s'agit de l'année en cours.
  • Les Daleks suivent un "contrôleur suprême", le Dalek Noir.
  • Dortmun appelle le métal dans lequel est fait les Daleks de "Dalekanium". Cette substance sera réutilisée dans l'épisode « Day of the Daleks » et dans le jeu PC « Destiny of the Doctors » comme un explosif capable de détruire l'armure des Daleks. Dans l'épisode du 10e Docteur, « DGM : Dalek génétiquement modifié » les Daleks confirment eux-mêmes que le Dalekanium est le métal dans lequel est faite leur armure.
  • Susan ne sera revue que dans l'épisode de 1983 « The Five Doctors » et ne fera jamais mention de sa vie avec David ou de sa vie depuis que le Docteur l'a quittée. Seules de nombreuses fictions audios, ainsi que des romans, traitent de ce sujet.
  • Dans l'épisode du 10e Docteur « La Terre volée » les Daleks seront capables de transporter la Terre ainsi que 26 autres planètes à travers l'espace-temps. Le Docteur fera d'ailleurs la réflexion que "quelqu'un avait déjà essayé de transporter la Terre il y a très longtemps".
  • Les Robomen ne sont pas anodins : ils évoquent une version brouillonne des Cybermen.
  • Dans l'épisode plus tardif The Daleks' Master Plan, qui montre une autre tentative d'invasion de la Terre par les Daleks en l'an 4000, le Docteur suggère aux autorités terriennes de vérifier les archives de l'an 2164, en référence à cet épisode.

Références externes[modifier | modifier le code]

  • Si l'épisode précédent sur les Daleks montrait ces derniers comme des robots-aliens, Terry Nation en fait à partir de cet épisode des métaphores du nazisme : on y trouve des résistants, des collabos, du travail forcé et à la toute fin, les Daleks souhaitent "exterminer" les humains qui ne leur sont pas utiles. Nation lui-même estime que l'invasion de la Terre par les Daleks devrait avoir eu lieu en 2142 (date d'anniversaire du Blitzkrieg.)
  • Le plan de révolte que Barbara raconte aux Daleks pour les embobiner est un mélange entre la révolte des Indiens, la Boston Tea Party et les guerres d'Hannibal.
  • Le titre de la première partie, The World's End (La Fin du monde) renvoie à la fois à la destruction de la civilisation par les Daleks, mais aussi au nom du quartier de Chelsea dans lequel commence cet épisode.

Production[modifier | modifier le code]

Scénarisation[modifier | modifier le code]

Avant même la fin de la diffusion de la première saison, les Daleks avaient un succès auprès du public presque bien supérieur à celui de Doctor Who. The Rescue, la dernière partie du serial The Daleks fut diffusée le 1er février 1964, et dès la fin du mois, il fut décidé que les Daleks devaient revenir dans la série. On demanda à Terry Nation de laisser tomber "The Red Fort", un script sur la révolte indienne sur lequel il travaillait et auquel il tenait assez peu. Le 17 mars, il fut donc engagé pour écrire une histoire où les Daleks envahiraient la Terre et qui se nommait à l'époque "The Daleks", "The Return of the Daleks" (le retour des Daleks) ou "The Invaders" (les envahisseurs).

L'épisode, prévu initialement pour finir la première saison, change d'ordre dans le planning pour rapidement se situer dans la deuxième saison. À l'époque la productrice Verity Lambert et le responsable des scénarios David Whitaker se demandaient s'il ne faudrait pas supprimer le personnage de Barbara afin de resserrer le casting. Entre-temps, Carole Ann Ford se montre assez mécontente de sa participation à Doctor Who : elle trouve son personnage peu développé et ses idées, comme celle d'un béguin de son personnage pour Ian, ne sont jamais prises en compte. L'agent (et mari) de Carol Ann Ford, tentera plusieurs fois de faire annuler le contrat de sa femme avec la série. Lambert Whitaker demande donc le 30 juillet à Nation d'inclure dans son scénario une porte de sortie pour le personnage de Susan afin de pouvoir le remplacer un peu plus tard par une autre adolescente.

À l'époque, Nation écrit aussi le personnage de Saida, une Anglaise typée indienne qui se serait révélée être la fille de Dortmun, et orpheline, aurait suivit l'équipage du TARDIS après cet épisode. Après mûre réflexion, l'idée d'une Indienne rejoignant le Docteur fut abandonnée et le personnage se changea en celui de Jenny. À l'origine l'histoire devait se dérouler dans les années 1980, les Robomen devaient ne porter qu'un minuscule disque sur le visage et les crocodiles dans les égouts étaient des humains qui avaient muté.

Cet épisode marque aussi la fin de l'ère de David Whitaker en tant que "script editor", rôle qui consistait à gérer l'équipe de scénaristes de la série et à écrire toutes les parties permettant de lier les épisodes les uns aux autres. Si Whitaker avait déjà commencé à superviser la création des épisodes suivants, il confie le rôle de "script editor" à Dennis Spooner qui avait alors écrit le scénario de l'épisode « The Reign of Terror ». Whitaker restera dans l'équipe de scénaristes de Doctor Who jusqu'en 1970.

Pré-production[modifier | modifier le code]

En août 1964, à l'époque de l'avancée du scénario, Verity Lambert est toujours incertaine sur le futur de la série, la BBC ne lui ayant assuré que quatre épisodes après The Dalek Invasion of Earth. À quoi servirait-il d’ôter Susan du casting et de la remplacer si la série se termine un mois après ? De même les trois autres comédiens principaux commençaient à faire pression pour résigner leurs contrats.

À l'origine Verity Lambert avait vu en casting l'actrice Pamela Franklin pour jouer le rôle de Jenny, mais devant l'incertitude du futur de la série, Lambert décida d'attendre plus tard pour introduire un nouveau personnage. Le rôle de Jenny est modifié afin qu'elle ne rejoigne pas l'équipe du Docteur et celle-ci est jouée par une actrice de moindre importance, Ann Davies. Finalement, il faudra attendre le 14 août pour que le directeur des programmes, Donald Baverstock, autorise la commande de 13 épisodes supplémentaires après celui sur les Daleks.

Des quatre armures de Daleks utilisées pour « The Daleks », le premier épisode des Daleks, toutes n'avaient pas été conservées : certaines avaient été revendues, d'autres servaient de jouets dans un orphelinat et ont dû être récupérées pour le tournage. Deux nouveaux Daleks furent reconstruits et l'un d'entre eux fut peint afin de mettre en scène le Dalek Noir. Un disque fut rajouté sur le "dos" des armures pour montrer l'adaptation des Daleks capables désormais de se mouvoir sur toutes les surfaces.

Cet épisode marque un autre départ, celui du producteur associé Mervyn Pinfield. À l'origine celui-ci avait été engagé afin de pouvoir superviser le travail de Verity Lambert, alors débutante dans ce métier. Mais l'engagement de Lambert dans la série poussa peu à peu Pinfield hors du projet. Il sera néanmoins réalisateur de deux autres épisodes : « The Space Museum » et « Galaxy 4 ».

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage commença le 23 août sous la direction de Richard Martin, réalisateur de « The Edge of Destruction » et consistait d'abord à filmer les scènes en extérieur. C'est la première fois que la série pouvait s'offrir de longues scènes filmées en-dehors des studios, et de nombreux tronçons de Londres furent bloqués afin de pouvoir filmer une ville déserte. On y trouve ainsi Whitehall, Trafalgar Square, Westminster Bridge, Albert Embankment et le Royal Albert Hall[1].

Le tournage de la première partie, "The World's End" commence le 18 septembre 1964 dans les studios 1 de Riverside, nouveaux lieux de tournage de la série, bien plus spacieux et permettant à la série de mieux se développer que dans le studio D de Lime Grove, jugé trop vétuste.

Le 2 octobre, lors des répétitions de "The Day of Reckoning", William Hartnell se blesse au dos lors de la scène où deux Robomen sont chargés de l'amener dans une soucoupe Dalek. Le 9 octobre il est décidé qu'il ne jouerait qu'une seule scène dans "The End of Tomorrow" ce qui oblige à changer le script, donnant beaucoup plus de rôle au personnage de David.

La musique de cet épisode fut composée par Francis Chagrin.

Casting[modifier | modifier le code]

  • Le Docteur est remplacé dans certaines scènes par l'acteur Edmund Warwick, de dos. Celui-ci avait joué le rôle de Darrius dans « The Keys of Marinus » et réapparaîtra en tant que double du Docteur dans « The Chase ».
  • Bernard Kay joue le rôle de Carl Tyler. Il jouera de nouveaux rôles dans les épisodes « The Crusade », « The Faceless Ones », et « Colony in Space ».

Diffusion et Réception[modifier | modifier le code]

Épisode Date de diffusion Durée Téléspectateurs
en millions
Archives
"World's End" 21 novembre 1964 23:42 11,4 Films 16mm
"The Daleks" 28 novembre 1964 24:19 12,4 Films 16mm
"Day of Reckoning" 5 décembre 1964 26:50 11,9 Films 16mm
"The End of Tomorrow" 12 décembre 1964 23:23 11,9 Films 16mm
"The Waking Ally" 19 décembre 1964 24:29 11,4 Films 35mm
"Flashpoint" 26 décembre 1964 25:21 12,4 Films 16mm
L'épisode fit un chiffre d'audience sans précédent pour la série[2].

Avec des pics à 12.4 millions lors de la diffusion de la partie finale "Flashpoint" le lendemain de Noël, Doctor Who se plaça dans le top 10 des programmes les plus regardés de la semaine, là où six mois plus tard, cet épisode aurait pu marquer la fin de la série. Les Daleks sont devenus un phénomène de mode et la diffusion du serial lors des vacances de Noël fit exploser les ventes de produits dérivés à l'image des Daleks (et dans une moindre mesure, de Doctor Who).

Le succès de cet épisode fut si grand que l'épisode eu droit à un remake (hors-continuité) sur grand écran dans le film Les Daleks envahissent la Terre avec Peter Cushing dans le rôle du Docteur.

À l'époque la BBC faisait des rapports d'audience afin d'avoir l'avis des spectateurs (souvent très positifs), qui certifiait que de nombreux spectateurs avaient été entraînés à regarder cette série par leurs enfants et ne regrettaient pas ce choix. De nombreux enfants à l'époque furent étonnés de revoir les Daleks à la fin de l'épisode 1 : "Personne ne loupait plus un épisode, c'était la discussion à l'école, nous étions tous excités (...) la Dalekmania avait commencé, comme une fièvre étrange qu'avaient attrapé les jeunes (et les moins jeunes) avec l'envie de sortir son bras et de crier "Exterminate !" face à tout le monde." raconte John Peel dans le volume 2 d'Oracle (décembre 1978)[3].

Titres alternatifs[modifier | modifier le code]

L'épisode connut de nombreux titres ce qui l'a souvent gêné pour sa classification. Outre les titres de travail comme "Return of the Daleks", "The Invaders" ou "The Daleks in Europe", il fut appelé "World's End" (la fin du monde) dans certaines novélisations et dans le guide de 1973 du Radio Times édité pour les 10 ans de la série.

Novélisation[modifier | modifier le code]

L'épisode fut novélisé sous le titre Doctor Who and The Dalek invasion of Earth par Terrance Dicks en 1977 sous le numéro 17 de la collection Doctor Who des éditions Target Book. Sa couverture originale est issue du long-métrage. Ce livre fut traduit en allemand en 1981 aux éditions Schneider-Buch sous le titre Doctor Who – Kampf um die Erde (Doctor Who - La bataille pour la Terre) avec une illustration de couverture peinte par David A. Hardy.

Cette novélisation fut traduite en 1987 par les éditions Garancière dans la collection Igor et Grichka Bogdanov présentent Doctor Who sous le titre "Docteur Who – Les Daleks envahissent la Terre" et porte le no 4 de la collection. Bien que les Frères Bogdanov n'aient jamais eu vraiment de rôle dans cette histoire, la traduction a été effectuée par le futur auteur de science -fiction Roland C. Wagner[4].

Éditions VHS et DVD[modifier | modifier le code]

L'épisode n'a jamais été édité en français, mais a connu plusieurs éditions au Royaume-Uni et aux États-Unis.

  • L'épisode est sorti en VHS in 1990.
  • L'épisode est sorti dans un boitier deux DVD en juin 2003 afin de fêter les 40 ans de la série avec de nombreux bonus comme celui de pouvoir changer certains vieux effets spéciaux en effet spéciaux générés par ordinateur, ou une histoire audio de la BBC racontant les aventures de Susan après cet épisode.
  • Ce DVD est aussi inclus dans un coffret édition limitée avec les épisodes « Resurrection of the Daleks » et « Remembrance of the Daleks »[5].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Dalek Invasion Of Earth », Doctor Who Location Guide (consulté le 7 juillet 2012)
  2. « The Dalek Invasion of Earth », Doctor Who Reference Guide (consulté le 30 août 2008)
  3. (en) « The Dalek Invasion of Earth Détails », BBC (consulté le 6 juillet 2012)
  4. (en) « 04 - Les Daleks envahissent la Terre » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Gallifrance - Fan Club associatif sur Doctor Who. Consulté le 6 juillet 2012
  5. The TARDIS Library: 40th Anniversary Dalek box set