The Crusade (Doctor Who)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Crusade
Épisode de Doctor Who
Doctor Who logo 1963-1967.jpg
Le logo de la série (période 1963-1967)

Titre original The Crusade
Numéro d'épisode Saison 2 (1re série)
Épisode 6 (ou 14)
Code de production P
Réalisation Douglas Camfield
Scénario David Whitaker
Production Verity Lambert
Durée 4 x 25 minutes
Diffusion 27 mars 1965 au 17 avril 1965 sur BBC One
Personnages Docteur :
1er
Compagnons :
Barbara Wright
Ian Chesterton
Vicki
Chronologie
Précédent The Web Planet The Space Museum Suivant
Liste des épisodes

The Crusade (La Croisade) est le quatorzième épisode de la première série de la série télévisée britannique de science-fiction Doctor Who, diffusé pour la première fois en quatre parties hebdomadaires du 27 mars au 17 avril 1965. Écrit par le scénariste David Whitaker, cet épisode amène le Docteur en Palestine durant la troisième croisade.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le TARDIS se matérialise près de Jérusalem au XIIe siècle. Se retrouvant en plein milieu d'une bataille entre les Croisés et l'armée de Saladin, Barbara est enlevée. Tentant de la délivrer, le Docteur et ses compagnons se heurtent au refus du roi Richard Cœur de Lion.

Casting[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

The Lion[modifier | modifier le code]

Le TARDIS débarque dans la Palestine du XIIe siècle à l'époque de la troisième croisade. Hélas, à peine sortent-ils du vaisseau que le Docteur, Ian, Barbara, et Vicki se retrouvent au beau milieu d'une embuscade tendue au roi Richard Cœur de Lion par les Sarrasins. Dans la confusion, Barbara est enlevée, pendant que le Docteur, Ian et Vicki stoppent les assaillants de William de Tornebu, l'un des compagnons du roi. Avant de voler des vêtements à un marchand d'une ville proche, ils décident d'aider William de Tornebu à retourner auprès de son roi, espérant obtenir de lui la libération de Barbara.

Barbara est faite prisonnière avec William des Preaux, un autre compagnon du roi Richard qui s'est fait passer pour lui pour tromper l'ennemi. Présenté à Sapĥadin, le frère de Saladin, il fait alors passer Barbara pour sa sœur, Lady Joanna, mais le subterfuge est vite éventé. L'émir El Akir, l'homme qui les a capturé, est furieux mais Saladin suspend ses menaces. Prenant Barbara pour une saltimbanque il souhaite en faire sa dame de compagnie.

Le Docteur et ses compagnons ramènent William de Tornebu et obtiennent audience auprès du roi Richard. Celui-ci est de mauvaise humeur car la plupart de ses hommes se sont fait tuer et son frère tente de le remplacer en Angleterre. Excluant catégoriquement de traiter avec Saladin, il refuse leur requête.

The Knight of Jaffa[modifier | modifier le code]

William de Tornebu et le Docteur réussissent à faire changer le roi d'avis lorsqu'ils lui comptent l'embarras dans lequel sera plongé Saladin lorsqu'il apprendra qu'il n'a pas réellement capturé le roi Richard. Rejoignant la cour, Ian est fait chevalier "Sir Ian de Jaffa" afin d'être envoyé comme émissaire auprès de Saladin pour tenter de ramener William des Preaux ainsi que Barbara, et également proposer la main de la princesse Lady Joanna en mariage à Saphadin. Mais une fois arrivé sur place, un marchand du nom de Luigi Ferrigo admet avoir aidé El Akir à enlever Barbara. El Akir veut en faire une des femmes de son harem de Lydda.

Vicki, se faisant passer pour un homme sous le nom de "Victor", et le Docteur sont pris à parti par le Chambellan du roi et par Thatcher, un marchand d'étoffes, qui les accusent tous deux de vol. Le Docteur réussit à s'en tirer en prouvant que ces habits étaient déjà volés à la base et en entretenant une forme de confusion autour de l'affaire. Pendant ce temps, Barbara réussit à s'enfuir. Tentant d'échapper aux gardes dans les rues de Lydda, elle est enlevée par un homme mystérieux.

The Wheel of Fortune[modifier | modifier le code]

Haroun ed-Din, l'homme qui a enlevé Barbara s'avère aussi être un ennemi d'El Akir. Il vit seul avec sa fille Safiya et veut se venger car El Akir a enlevé sa fille aînée Maimuna et tué sa femme et son fils. Tentant une percée dans le palais, il est assommé par des gardes. Entre-temps, le Docteur et Vicki sympathisent avec Lady Joanna qui, ayant découvert que Vicki était une fille, demande au Docteur de lui rapporter les dires de son frère. Malgré les réticences de ses lieutenants, Richard souhaite maintenir le projet de mariage de Joanna. Salaphin accepte cette idée, mais son frère fait préparer ses hommes tout de même, prêts en cas de trahison. Parti délivrer Barbara, Ian est surpris en plein sommeil par des bandits.

Lady Joanna apprend que son frère projette de la marier à Salaphin. Elle refuse d'être mariée à un infidèle et décide de s'en référer au Pape. Le roi Richard décide de bannir le Docteur de sa cour car il pense que c'est lui qui a révélé à sa sœur son projet de la marier. A Lydda, Barbara est à nouveau capturée par les hommes d'El Akir. Amenée face à lui, ce dernier lui promet de la faire souffrir.

The Warlords[modifier | modifier le code]

Barbara parvient à s'échapper des gardes d'El Akir et se cache dans le harem. Elle y rencontre Maimuna, la fille perdue d'Haroun qui accepte de l'aider à s'échapper. Mais une autre des favorites, Fatima décide de les dénoncer à El Akir contre des bijoux. Sur la route de Lydda, Ian commence à être torturé par le bandit Ibrahim qui enduit le corps de Ian de miel de dattes et le livre aux fourmis pour lui extirper de l'or, mais Ian réussit finalement à piéger le bandit et le force à coopérer pour qu'il l’emmène à Lydda et le fasse rentrer dans le palais de l’émir El Akir. Ayant appris que le Docteur n'y était pour rien dans la révélation de son plan à sa sœur, le roi lui pardonne avant de partir pour Jérusalem. Le Docteur laisse entendre que Richard Cœur de Lion ne prendra pasla ville, et les deux compagnons vont alors rejoindre le TARDIS. Leicester, l'un des compagnons du roi Richard trouve la conduite du Docteur suspecte et décide de l'espionner.

Alors que Barbara est retrouvée par El Akir, celui-ci se fait poignarder dans le dos par Haroun. Ian arrive et s'échappe avec Barbara avec des chevaux volés par Ibrahim, trop heureux de pouvoir causer du tort à El Akir. Barbara et Ian rejoignent le Docteur et Vicki dans la forêt au moment où ces derniers sont appréhendés par Leicester. Ian arrive et en tant que Sir Ian de Jaffa, il réclame personnellement de pouvoir exécuter le Docteur, l'entraînant avec Vicki et Barbara dans le TARDIS. Observant la disparition du vaisseau, les chevaliers concluent qu'il s'agit là d'un sorcellerie du Docteur et qu'il a emmené Ian en enfer, et décide de n'en parler à personne afin de ne pas être pris pour des fous ou des menteurs.

Alors que le Docteur et ses compagnons rient de cette bonne blague, les lumières du TARDIS s'éteignent et l'équipage s'immobilise soudainement.

Continuité[modifier | modifier le code]

  • Barbara, interrogée par le roi, évoque tour à tour être allée sur une planète peuplée d'insectes (« The Web Planet »), à l'époque de l'empereur Néron (« The Romans »), et dans l'Angleterre d'un futur lointain (« The Dalek Invasion of Earth »).
  • Vicki dit que le seul lieu qu'elle peut considérer comme sa maison désormais est le TARDIS.
  • Quand Ian se fait anoblir, le Docteur dit à Vicki qu'il aurait espéré se faire anoblir également. Ceci lui arrivera à deux reprises dans la série, la première fois sous la forme du 5e Docteur, et la seconde sous les traits du 10e Docteur par la Reine Victoria elle-même dans « Un loup-garou royal ».

Référence externe[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Scénarisation[modifier | modifier le code]

L'épisode a été écrit par David Whitaker, l'ancien "script-editor" (responsable des scénarios) de la première saison jusqu'à début novembre 1964. Le scénario a alors le titre provisoire de “The Saracen Hordes” (la horde sarrasine) ou de “The Lionheart” (Cœur de Lion) et se base sur deux éléments étant arrivés en 1191 : les projets du roi Richard Coeur de Lion pour marier sa sœur, Jeanne d'Angleterre à Saphadin et l'emprisonnement de William Des Préaux, pris pour le roi.

Le scénario contenait des dialogues qui sous-entendaient une relation incestueuse entre le roi et sa sœur. William Hartnell estimant qu'il s'agissait de matériel inapproprié pour Doctor Who, fit supprimer les lignes incriminées.

Tournage[modifier | modifier le code]

Il s'agit du premier tournage d'un épisode entier par Douglas Camfield, jusqu'ici seul réalisateur de la troisième partie de « Planet of Giants ». Le tournage commença le 5 mars 1964 au studio 1 de Riverside. William Russell ayant décidé de prendre une semaine de vacances, les passages l'impliquant dans "The Wheel of Fortune" ont été tournés avant son départ.

Casting[modifier | modifier le code]

Diffusion et réception[modifier | modifier le code]

Épisode Date de diffusion Durée Téléspectateurs
en millions
Archives
"The Lion" 27 mars 1965 24:56 10,5 Films 16mm
"The Knight of Jaffa" 3 avril 1965 23:28 8,5 Bande audio et quelques extraits vidéos
"The Wheel of Fortune" 10 avril 1965 24:51 9,0 Films 16mm
"The Warlords" 17 avril 1965 23:40 9,5 Bande audio et quelques extraits vidéos
L'épisode amorça une baisse de l'audience en comparaison aux résultats exceptionnels de « The Web Planet »[1].

Cet épisode ne fut jamais vendu dans les pays du Moyen-Orient. Pourtant l'épisode est loué pour sa vision non-partisane du conflit : Richard Cœur de Lion et Saladin sont deux rois en guerre qui ont tous deux leurs défauts et leurs qualités (Saladin est calculateur mais compatissant, Richard est dans l'émotionnel).

En 2008 Patrick Mulkern du site "Radio Times" rendit un avis favorable sur l'épisode, estimant qu'il s'agit du premier épisode où la production marche à la perfection sur tous les aspects". Il salue l'idée de couper en deux l'équipage du TARDIS afin de pouvoir montrer les deux côtés de la Croisade ainsi que "l'invité de marque" en la personne de Walter Randall's "jouant un El Akir qui est l'un des plus sinistres personnages de la série à cette époque"[2].

Parties manquantes[modifier | modifier le code]

Pour des raisons financières, de nombreux épisodes de Doctor Who furent effacés par la BBC dans les années 70. Si la bibliothèque de la BBC garda la copie de la partie "The Wheel of Fortune", les impressions de "The Lion" furent effacées en 1972, mais une copie de cet épisode fut retrouvée en 1999 dans la collection d'un amateur de films en Nouvelle-Zélande. Les parties restantes ont disparu et jusqu'en 1995, les amateurs de la série pensaient que même la bande son était perdue.

Novélisation[modifier | modifier le code]

Il s'agira du troisième épisode de Doctor Who à avoir été adapté en roman après « The Daleks » et « The Web Planet ». C'est David Whitaker lui-même qui s'attellera à cette novélisation, publiée en 1966 sous le titre "Doctor Who and the Crusaders". Comme pour l'adaptation de « The Daleks » Whitaker s'échinera à transformer l'histoire en un roman assez différent de la série en y incluant une romance entre Ian et Barbara, ainsi qu'en remplaçant le personnage de Vicki par celui de Susan et invente un mari à cette dernière nommé "David Campbell". En 1973, les éditions Target Book obtiennent les droits de ce roman et l'intégreront à leur collection de novélisation des épisodes de Doctor Who sous le numéro 12.

Cette novélisation fut traduite en 1987 par les éditions Garancière dans la collection Igor et Grichka Bogdanov présentent Doctor Who sous le titre "Docteur Who – Les Croisés" et porte le n°2 de la collection. À noter que les Frères Bogdanov n'ont jamais eu vraiment aucun rôle dans cette histoire. Les droits de la série appartenaient à l'époque à TF1 et elle aurait dû être diffusée dans Temps X mais la série fut finalement diffusée discrètement le dimanche matin[3].

En 1994, les éditions Titan Books publieront le script de l'épisode considéré comme "perdu".

Éditions VHS, CD et DVD[modifier | modifier le code]

L'épisode n'a jamais été édité en français, mais a connu plusieurs éditions au Royaume-Uni et aux USA.

  • En 1991, la partie "The Wheel of Fortune", seule partie retrouvée à l'époque, fut diffusée sur une VHS dans un coffret The Hartnell Years (les années Hartnell) (BBCV 4608) et est présentée par le 7e Docteur (Sylvester McCoy), expliquant les évènements afin de remettre ce passage dans sa situation initiale.
  • En 1999, les parties 1 et 3 furent présentées dans un DVD contenant "The Crusade and The Space Museum" avec l'acteur William Russell racontant les parties 2 et 4 sous les traits d'un Ian Chesterton vieilli.
  • Les deux épisodes et la bande sonore des épisodes manquants furent sortis dans le coffret DVD "Lost In Time" rassemblant les nombreux "épisodes perdus" de Doctor Who.
  • En 2005, une version audio de cet épisode raconté par William Russell sortit dans un double CD.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « The Crusade », Doctor Who Reference Guide (consulté le 30 août 2008)
  2. Patrick Mulkern, « Doctor Who: The Crusade », Radio Times,‎ 28 décembre 2008 (consulté le 21 décembre 2012)
  3. « Garancière 1987 - Doctor Who », Doctor Who Hypnoweb (consulté le 8 novembre 2013)