The Clouds

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Clouds est un groupe britannique et plus précisément écossais d'origine qui s'était nommé au milieu des années 60 1-2-3. Son premier album, Scrapbook, peut être considéré comme un acte fondateur du rock progressif[réf. nécessaire], que populariseront ensuite des groupes comme Yes ou Genesis.

Composition[modifier | modifier le code]

  • Ian Ellis (chant et guitare basse)
  • Billy Richie (orgue)
  • Harry Hughes (batterie)

Parcours[modifier | modifier le code]

Ayant connu ses premiers succès en 1967, le groupe disparut en octobre 1971.

L'album « Scrapbook »[modifier | modifier le code]

Riches in search of a place to belong,
Such are memories. Such are songs.

Il s'agit d'un concept album comme c'est alors devenu la mode depuis le Sgt Peppers des Beatles. Le thème est un « scrapbook », l'un de ces cahiers où l'on fourre pêle-mêle une quantité de citations et de souvenirs. Le plan en est le suivant :

  1. Introduction-Scrapbook (thème initial, avec un simple accompagnement de guitare sèche, qui va contraster avec la suite)
  2. The Carpenter (is making you a bed) : rythme rapide. Pour qui est ce lit que fabrique le charpentier, et pourquoi?
  3. The Colours Have Run : lamentation sur l'usure de l'amour dans un couple
  4. I'll Go Girl : continuation du même thème, mais à grand renfort d'effets polyphoniques : la séparation ne doit pas effrayer. C'est elle qui permettra des rencontres nouvelles.
  5. Grandad. Grand-père. Un grand personnage qui en a vu, lui aussi.
  6. Ladies And Gentlemen, dans la tradition la plus pure du discours britannique, qui sollicite la complicité de l'auditoire, sur fond d'orchestre
  7. Humdrum, intermède de batterie et de chœurs
  8. Union Jack, panégyrique d'un vieux syndicaliste respecté et disparu
  9. Old Man. Le temps qui passe sur toutes choses a vite mené à la fin d'une vie
  10. Waiter, There's Something In My Soup. Voici venu le temps de la réflexion sur une existence. Il y a toujours quelque chose qui ne va pas, et nous laissons cela obnubiler nos existences au lieu de vivre.
  11. . Scrapbook. Pourquoi avoir ouvert le livre aux souvenirs ? At the time it seemed a good idea / I did not know that sadness was so near. Voilà résumée en quelques pages ce pour quoi un homme a vécu, ou a oublié de vivre.

L'album n'eut pas de suite, ou plus exactement le suivant - Watercolour days - n'eut pas le niveau de finition ni de qualité - ni donc de succès - du premier. Les The Clouds (sauf un qui resta musicien) finirent honorablement leurs carrières universitaires, et l'album resta planté comme une sorte de jalon. De courts (raisons légales obligent) extraits de chansons des Clouds sont disponibles sur la Toile[1]

Attention : ne pas confondre "The Clouds" avec "Les Clouds" (ce groupe français originaire du Bugey existe depuis 1987), ni avec le groupe australien "The Clouds" créé, lui, en 1991.

Références[modifier | modifier le code]

  1. The Clouds - Popular Songs