The Black Watch (Royal Highland Regiment) of Canada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Black Watch (Royal Highland Regiment) of Canada
Période 31 janvier 1862
Pays Drapeau du Canada Canada
Branche Commandement de la Force terrestre
Type Infanterie
Fait partie de 34e Groupe-brigade du Canada
Garnison Montréal (Québec)
Surnom BW (RHC)
Devise Nemo me Impune Lacessit (Personne ne m'offensera impunément)
Marche Marche rapide : The Highland Laddie
Marche lente - The Red Hackle
Guerres Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Batailles Opération Spring
Commandant Lieutenant-colonel Chistopher Phare, CD ADC

The Black Watch (Royal Highland Regiment) of Canada (RHC) est un régiment d’infanterie des Forces armées canadiennes basé à Montréal. Lors de sa formation le 31 janvier 1862, des bénévoles ont servi au sein du 5e Bataillon de la milice volontaire canadienne, dans le but de défendre le Canada lors de la guerre civile Américaine. La compagnie d'infanterie fut créée par six chefs écossais montréalais et par la suite, huit compagnies sont créées pour défendre nos frontières.

Depuis, plusieurs milliers de miliciens ont servi au sein des rangs du Black Watch, ont participé et combattu à la guerre des Boers, la Première Guerre mondiale, la Seconde Guerre mondiale (débarquements de Dieppe, de Normandie et des opérations de la bataille de Normandie) et la guerre de Corée. Ils ont aussi participé à diverses opérations en Europe pour l'OTAN ainsi que de multiples missions de maintien de la paix à travers le monde pour les Nations Unies. Le Black Watch a aussi prêté main forte lors d'interventions d'aide aux civils lors de l'opération militaire de la Crise du Verglas en 1998 au Québec et dans l'est de l'Ontario.

Le Black Watch (Régiment Royal Écossais) du Canada est le plus ancien régiment écossais au Canada.

Histoire[modifier | modifier le code]

The Black Watch of Canada a participé avec les Fusiliers Mont-Royal et le Royal Regiment of Canada au désastreux débarquement de Dieppe le 19 août 1942 où ils subissent d'énormes pertes ; les plus importantes que des troupes canadiennes eurent à subir.

The Black Watch of Canada fait aussi partie des troupes canadiennes qui débarquent en Normandie et participe à la bataille de Normandie en 1944. Il prend part au sein de la 2e Division d'infanterie canadienne aux opérations Atlantic, Spring et Totalize pour la prise de la Poche de Falaise.

Honneurs de bataille[modifier | modifier le code]

Guerre anglo-américaine de 1812-1815[modifier | modifier le code]

Guerre d'Afrique du Sud[modifier | modifier le code]

Première Guerre mondiale (1914-1918)[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale (1939-1945)[modifier | modifier le code]

Récipiendaires de la Croix de Victoria[modifier | modifier le code]

Le soldat Thomas Dinesen, récipiendaire de la Croix de Victoria

La Croix de Victoria est la plus haute récompense du Commonwealth. Quatre récipiendaires sont issus du Black Watch, tous pour leurs actions au cours de la Première Guerre mondiale.

Nom Date Unité
Caporal Frederick Fisher (en) 23 avril 1915 13e Bataillon, Corps expéditionnaire canadien
Caporal Herman James Good (en) 8 août 1918 13e Bataillon, Corps expéditionnaire canadien
Soldat John Bernard Croak (en) 8 août 1918 13e Bataillon, Corps expéditionnaire canadien
Soldat Thomas Dinesen 12 août 1918 42e Bataillon, Corps expéditionnaire canadien

 : décernée à titre posthume

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]