The Black Album (album de Jay-Z)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Black Album.

The Black Album

Album par Jay-Z
Sortie Drapeau des États-Unis 14 novembre 2003
Drapeau de la France 25 novembre 2003[1]
Enregistré 2003
Baseline Studios
(New York)
The Hit Factory
(Miami)
54 Sound
(Détroit)
Akademie Mathematique of Philosophal Sound Research
(Los Angeles)[2]
Durée 55:32
Genre Rap East Coast
Compositeur Just Blaze
Kanye West
Timbaland
The Neptunes
9th Wonder
DJ Quik
Rick Rubin
Aqua & Joe "3H" Weinberger
The Buchannans
Producteur Jay-Z (exéc.)
Damon Dash (coexéc.)
Kareem "Biggs" Burke (coexéc.)
Label Roc-A-Fella / Def Jam
Critique

Albums par Jay-Z

Singles

  1. Change Clothes
    Sortie : 11 novembre 2003
  2. Dirt Off Your Shoulder
    Sortie : 13 janvier 2004
  3. 99 Problems
    Sortie : 13 avril 2004

The Black Album est le 8e album studio de Jay-Z sorti en 2003. Cet album était annoncé comme étant son dernier car il avait décidé de prendre sa retraite après un concert mémorable au Madison Square Garden à New York. Ce concert ainsi que des séances d'enregistrement de cet album sont visibles dans le film Fade To Black sorti en DVD en 2004.

Comme ses précédents albums, celui-ci débute directement à la 1re place du Billboard 200, en s'écoulant à 463 000 copies dès la première semaine. Il reçoit également de bonnes critiques, avec une moyenne de 84/100 sur Metacritic[3]. Selon l'« Album Guide » du magazine Rolling Stone en 2004, le Black Album est à la fois « old-school et très moderne ». Pitchfork Media classe l'album à la 90e place de sa liste des 200 albums des années 2000[4]. Slant Magazine le range quant à lui 7e du Top 100 des albums des années 2000[5]. Il est classé 349e des 500 plus grands albums de tous les temps selon Rolling Stone[6]. En décembre 2013, Jay-Z fait une rétrospective de sa carrière et établit un classement de ses propres albums studio : il classe The Black Album à la 3e place sur 12, en précisant c'est un « classique »[7].

Selon Billboard, c'est l'album de Jay-Z qui s'est le plus vendu dans les années 2000 et le 136e album le plus vendu durant la décennie aux États-Unis[8].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

  1. Interlude - 1:23 (produit par Just Blaze)
  2. December 4th - 4:35 (produit par Just Blaze)
  3. What More Can I Say - 4:57 (produit par The Buchannans)
  4. Encore - 4:13 (produit par Kanye West)
  5. Change Clothes - 4:20 (produit par The Neptunes)
  6. Dirt Off Your Shoulder - 4:07 (produit par Timbaland)
  7. Threat - 4:08 (produit par 9th Wonder)
  8. Moment of Clarity - 4:26 (produit par Eminem, production additionnelle Luis Resto)
  9. 99 Problems - 3:56 (produit par Rick Rubin)
  10. Public Service Announcement (Interlude) - 2:55 (produit par Just Blaze)
  11. Justify My Thug - 4:06 (produit par DJ Quik)
  12. Lucifer - 3:14 (produit par Kanye West)
  13. Allure - 4:54 (produit par The Neptunes)
  14. My 1st Song - 4:45 (produit par Aqua & Joe "3H" Weinberger)

Samples[modifier | modifier le code]

December 4th
What More Can I Say
  • MFSB Something For Nothing
Encore
Threat
99 Problems
Public Service Announcement
Justify My Thug
Lucifer
My 1st Song

Classements[modifier | modifier le code]

Album
Classement (2003) Meilleure
position
Drapeau des États-Unis Billboard 200 1
Drapeau des États-Unis Top R&B/Hip Hop Albums 1
Drapeau des États-Unis Top Rap Albums 1[9]
Singles
Année Titre Classement et position
Billboard Hot 100 Hot R&B/Hip-Hop Songs Hot Rap Singles
2003 "What More Can I Say" - 48e -
"Change Clothes" 10e 6e 4e
2004 "Encore" 106e 30e 22e
"Dirt Off Your Shoulder" 5e 3e 2e
"99 Problems" 30e 26e 10e

Notes[modifier | modifier le code]

  • Le titre December 4th (pour le 4 décembre, jour de naissance de Jay-Z) contient des apparitions vocales de sa mère, Gloria Carter, qui parle de la naissance de son fils, de sa jeunesse, de sa passion précoce pour la musique...
  • Le morceau What More Can I Say contient un extrait audio de Russell Crowe dans le film Gladiator de Ridley Scott.
  • L'introduction du titre My 1st Song contient une interview de The Notorious B.I.G..
  • Dans Dirt Off Your Shoulder, Jay-Z fait référence à la chaîne de restaurants-bars-clubs 40/40 dont il est cofondateur et copropriétaire.

L'affaire du Grey Album[modifier | modifier le code]

Article détaillé : The Grey Album.

Début 2004, le DJ-producteur Danger Mouse, adepte du remix avait mélangé une version a cappella du Black album de Jay-Z et du double album blanc des Beatles, et en avait édité, à 3 000 exemplaires, un disque de 12 morceaux, naturellement baptisé… The Grey Album.

Mais le major EMI déclarant que le DJ n'avait pas acquis de droit pour remixer des morceaux des Beatles, exigea le retrait de son disque de la vente. Pour Nicholas Reville, du site militant "downhillbattle.org", « il n'y avait aucun moyen pour Danger Mouse d'acquérir ces droits", si prohibitifs que même un rappeur à succès ne pourrait les acquérir. (…) rien dans l'album de Danger Mouse ne découragerait le public d'acheter l'album des Beatles, bien au contraire.

Albums de remix[modifier | modifier le code]

Un CD de l'album en version a cappella a été vendu. Par conséquent, de nombreux albums de remix ont été faits :

Notes et références[modifier | modifier le code]