The Bang Bang Club (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bang-Bang Club (homonymie).

The Bang Bang Club

Titre original The Bang Bang Club
Réalisation Steven Silver
Scénario Steven Silver d'après The Bang-Bang Club Snapshots from a Hidden War de Greg Marinovich et João Silva
Acteurs principaux
Sociétés de production Foundry Films
Harold Greenberg Fund
Instinctive Film
Out of Africa Entertainment
Pays d’origine Drapeau du Canada Canada
Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Film dramatique
Film de guerre
Film biographique
Sortie 2011
Durée 106 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Bang Bang Club ou Le Bang Bang Club au Québec est un drame de guerre biographique canado-sud-africano-allemand écrit et réalisé par Steven Silver et sorti le .

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans les années 1990, la vie de quatre photojournalistes sud-africains dans les townships durant l'Apartheid.

Distribution[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

The Bang Bang Club reçoit en majorité des critiques moyennes. L'agrégateur Rotten Tomatoes rapporte que 40 % des 42 critiques ont donné un avis positif sur le film, avec une moyenne passable de 5,8/10 [1]. L'agrégateur Metacritic donne une note de 48 sur 100 indiquant des « critiques mitigées » [2].

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses
Nominations

Autour du film[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Bang Bang Club (2011) », sur rottentomatoes.com, Rotten Tomatoes (consulté le )
  2. (en) « The Bang Bang Club », sur metacritic.com, Metacritic (consulté le )