The Auteurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Auteurs

Pays d'origine Londres, Royaume-Uni
Genre musical alternative rock, indie pop
Années actives 1991-1999
Labels Hut Records
Composition du groupe
Anciens membres Luke Haines, Alice Readman, Glenn Collins, James Banbury, Barney C. Rockford

The Auteurs était un groupe britannique dont la carrière musicale s'est étendue de 1993 à 1999. Généralement considéré comme le groupe de Luke Haines, The Auteurs est resté pendant sa période d'activité un groupe en marge de la scène britpop.

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

  • Luke Haines, composition, guitare, chant et piano
  • Alice Readman, basse
  • James Banbury, violoncelle

Histoire[modifier | modifier le code]

Ancien membre du groupe The Servants (dont un titre apparut sur la compilation C86), Luke Haines crée ensuite The Auteurs avec sa compagne du moment, Alice Steadman (basse), et avec James Banbury (violoncelle). Leur premier single Showgirl est applaudi par la revue Melody Maker et permet au groupe de signer un accord avec le label américain Hut. Le premier album New Wave sort en 1993 et est nommé pour le Mercury Music Prize (remporté cette année par l'album Suede du groupe Suede). La presse anglaise mais aussi française aimaient les comparer ou les opposer. L'album contient des titres entraînants, comme Early Years, Idiot Brother et Bailed Out, qui contrebalancent l'acidité des textes de Luke Haines.

Le groupe est rapidement catalogué comme faisant partie de la tendance Britpop, mais les commentaires désagréables et réguliers de Haines sur les groupes de ce genre montrent le peu de cas qu'il fait de ce classement. Après New Wave, The Auteurs reste un groupe en marge de la scène musicale. Leur second album, Now I'm a Cowboy, sorti en 1994, est salué par la critique. Construit sur les mêmes thèmes que New Wave, il contient le titre Lenny Valentino, qui reste vraisemblablement à ce jour la chanson la plus connue composée par Luke Haines. Le groupe se démarque de la Britpop en sortant en 1994 l'album The Auteurs vs µ-Ziq, composé d'une sélection de leur chansons remixées par le DJ µ-Ziq (alias Mike Paradinas). Dans des interviews réalisées à cette époque, Haines prétend trouver les musiques Techno et House plus intéressantes que la Britpop.

En 1996, The Auteurs sort After Murder Park, souvent considéré par les fans du groupe comme le sommet de sa production. Les chansons Land Lovers, Unsolved Child Murder, et Buddha sont souvent citées comme les chefs d'œuvre de Haines. L'album est produit par Steve Albini dont le travail rend les chansons plus accessibles que sur les albums précédents.

En 1999, The Auteurs et Haines poursuivent une forme de radicalisation musicale en sortant How I Learned to Love the Bootboys, dont le son électronique est assez mal reçu par les fans des albums précédents.

Le groupe originel se sépare après la sortie de ce dernier album, mais Haines continue à utiliser le nom The Auteurs pour des formations temporaires, par exemple pour la réalisation de l'album Das Capital sorti en 2003. Celui-ci consiste en une compilation d'une sélection de morceaux du groupe et de Haines seul, exécutés en compagnie d'un orchestre classique.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

En 2005, le titre Junk Shop Clothes a été repris comme générique du Film Marock.

Le vidéo-clip du titre Light Aircraft On Fire a été réalisé en 1996 par le vidéo-plasticien britannique Chris Cunningham.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • The Auteurs vs µ-Ziq, 1994
  • Das Capital, 2003
  • Luke Haines is Dead, 2005

La première compilation consiste en des remixs réalisés par le DJ µ-Ziq. Les deux autres compilations contiennent à la fois des titres de The Auteurs, mais aussi d'autres chansons composées par Luke Haines.

Lien externe[modifier | modifier le code]