The Art Attacks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Art Attacks était un groupe punk britannique, actif d'avril 1977 à mars 1978, surtout connu pour avoir eu comme membres Edwin Pouncey (le dessinateur Savage Pencil) et Robert Gotobed (du groupe Wire).

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe a été fondé par Edwin Pouncey et Steve Spear, étudiants au Royal College of Art de Londres, pour un concert dans cet établissement scolaire. Ils furent sollicités pour un autre concert au Wimbledon College of Art et pérennisèrent le groupe.

Les premières répétitions et démos se firent avec Rick Slaughter à la batterie (futur The Motors) et Rob Smith (de The Snakes) à la basse. Robert Gotobed (du groupe Wire) a joué quelque temps de la batterie avec le groupe, notamment sur la chanson "Rat City", et a participé à l'enregistrement des premières démos aux Pathway Studios de Stoke Newington[1].

Le groupe se stabilisera avec : Edwin Pouncey au chant, M.S (Marion Fudger, ancienne des The Derelicts, rédactrice au magazine féministe Spare Rib), à la basse, Steve Spear à la Guitare, JD Haney (futur The Monochrome Set) à la batterie.

Ils ont aussi joué (un concert en 1979 avec The Monochrome Set) et enregistré sous le nom de The Tagmemics.

Discographie[modifier | modifier le code]

Ils ont sorti deux 45 tours, "I am a Dalek/Neutron Bomb" (sur Albatross Records, le seul disque sorti sur ce label d'un magasin de disques du Kensington Market[1]) et "Punk Rock Stars/Rat City" (disque posthume sur Fresh records); ont eu deux titres sur le 33 tours compilation, "Live at the Vortex" (NEMS) ("Frankensteins Heartbeat" et "Animal Bondage") et un, "Arabs in Arrads", sur "Streets" (Beggars Banquet) qui leur valut de tourner un peu partout[1].

Ils ont joué en concert dans la plupart des clubs punk anglais londoniens mais aussi du sud et de l'est de la capitale (The Marquee, Nashville et au Vortex) en premières parties de groupes comme Generation X, 999, The Motors et The Lurkers. Le groupe s'est séparé, notamment parce que Pouncey était anxieux de réussir ses examens[1].

Sous le nom de The Tagmemics (Steve Spear / Edwin Pouncey / The Princess / Marion Fudger / Richard Wernham / Siddy & Cassie), ils ont sorti le 45 tours "Chimneys / Take your brain out for a walk / (Do the) big baby" sur Index records en 1980, avec une couverture et un dessin intérieur de Gary Panter; Devo a repris régulièrement "Take Your Brain Out For A Walk" sur scène[1].

Leurs morceaux ont figuré sur différentes compilations rétrospectives du punk et ont été rassemblées avec un concert piraté sur le CD "Outrage and Horror" sorti sur Overground Records en 2003.

La bassiste Marion Fudger a joué sur le single Rossmore Road de Barry Andrews (XTC, Shriekback) et a plus tard enseigné à la Deptford Academy of Music [1]. Elle a expliqué ainsi la place importante faite aux femmes dans le mouvement punk : "...la technique musicale ne comptait pas - et les femmes en sont venues à jouer de toutes sortes de choses car elles étaient confiantes dans l'idée qu'elles n'avaient pas à être brillantes [2].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f D'après l'interview réalisée avec Stewart Home.
  2. Citée in Sue Steward & Sheryl Garratt, Signed Sealed & Delivered - True Life Stories Of Women In Pop, South End Press, 168 pages, 1985, ISBN 978-0896082410.

Liens externes[modifier | modifier le code]