Thagora

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thagora (Thacora, Thagura) est le nom d'une ville antique en Algérie. Siege épiscopal de Numidie, mentionné sur la Tabula Peutingeriana et le Itinerarium Antoninum[1]. Fortifiee par Justinien. Maintenant appelee Taoura pres d'Aïn Guettar, a une vingtaine de kilometres de Thagaste. On y trouve les ruines de thermes romaines[2], une eglise et les restes d'forteresse byzantine[3].

Les martyrs Gratus, Julius, Felix, Potamie et leurs compagnons y furent executés en 302, puis en 304 Sainte Crispine de Thagare.

On connait trois évêques de Thagora:

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le nom de ce diocèse désaffecté sert de siège titulaire pour un évêque catholique chargé d'une autre mission que la conduite d'un diocèse contemporain Siège titulaire de Thagora sur catholic-hierarchy
  2. Le premier demi-siècle de la société archéologique de Constantine, 1852 à 1902 : conférence faite le 30 avril 1902, par Ulysse Hinglais
  3. L'archeologie algerienne en 1935, (Rapport adressé à M. le Gouverneur général par le Directeur des Antiquités) Louis Leschi La Société archéologique de Souk-Ahras poursuit sa tâche avec zèle. Le fort byzantin de Thagora (Gambetta), minutieusement exploré, a livré de nombreuses inscriptions latines.
  4. Mémoires pour servir à l'histoire ecclésiastique des six premiers siècles Louis-Sébastien Le Nain de Tillemont, 1732, Volume 13, page 359: 11 donne à Victorin le titre de Père, à Xanthippe celui d'Ancien ou de Vieillard, qui estoit le titre ordinaire des Primats d'Afrique. Et néanmoins on peut juger par cet endroit qu'il se donnoit quelquefois à d'autres. Car assurément Saint Augustin ne pretendoit point se déclarer ici pour Xanthippe contre Victorin. On ne trouve point d'où Victorin estoit Evesque. S.Augustin appelle Xanthippe Evesque de Tagaste, selon l'edition de Louvain