Thaddée de Florence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thaddée de Florence (en latin : Thaddaeus Alderottus, en italien : Taddeo Alderotti), né et mort à Florence (1215-1295) est un médecin italien qui fut fondateur d'une école de médecine de Bologne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thaddée De Florence rédigea un ouvrage de médecine, De conservatione sanitatis, pour le seigneur florentin Corso Donati.

En 1260, il devint professeur de médecine à l'université de Bologne. Il enseigna à partir des textes anciens d'Hippocrate, de Claude Galien et d'Avicenne. Il exposa selon les quatre causes aristotéliciennes : cause matérielle (sujet ou thème en discussion), cause formelle (son exposé et sa forme), la cause efficiente (l'auteur de l'œuvre), et la cause finale (le but ou le but du sujet choisi).

Parmi ses livres, il a rédigé le "Consilia", un recueil de présentations d'études de cas médicaux avec analyses et rapports détaillés.

Thaddée de Florence eut pour élèves ou disciples, Mondino de' Liuzzi, Gentile da Foligno, Bartolomeo da Varignana.

Dante le cite dans La Divine Comédie (1321) « Le Paradis » , (XII, 83), ainsi que dans « Le Banquet » (Il Convivio 1304-1307) (I, 10).

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Consilia
  • De conservatione sanitatis
  • In Claudii Galeni artem parvam commentarii
  • De virtutibus aquae vitae

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nancy Siraisi, Taddeo Alderotti and His Pupils: Two Generations of Italian Medical Learning, éditions Princeton University Press, 1981.