Th (digramme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation…), consultez la page d’aide Unicode.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir TH.
T H
TH th TH th
Graphies
Capitale TH
Bas-de-casse th
Utilisation
Alphabets albanais

Th (minuscule th) est un digramme de l'alphabet latin.

Linguistique[modifier | modifier le code]

En anglais[modifier | modifier le code]

Bande dessinée d'A. B. Frost mettant en scène un allemand qui tente de prononcer le son « th » en anglais (1879).

Le digramme th est utilisé en anglais pour noter deux phonèmes : la consonne fricative dentale voisée (représentée par /ð/ dans l'alphabet phonétique international) et la consonne fricative dentale sourde (/θ/). Ces deux digrammes sont souvent assimilés à d, v et z dans le premier cas, et à t, f et s dans le second. De nombreuses méthodes de prononciation consistant dans la position de la langue ont été mises en place.

En albanais[modifier | modifier le code]

En albanais, le digramme représente la consonne fricative dentale sourde /θ/. Il est considéré comme une lettre à part entière, placée en 29e position dans l'alphabet albanais, entre le T et le U.

Autres langues[modifier | modifier le code]

Ce digramme est également parfois utilisé dans d'autres langues, comme le français (dans ce cas, le digramme vient du grec ancien), pour représenter le son /t/.

Représentation informatique[modifier | modifier le code]

À la différence d'autres digrammes, il n'existe aucun encodage du Th sous la forme d'un seul signe. Il est toujours réalisé en accolant les lettres T et H.

Articles connexes[modifier | modifier le code]