Théron d'Acragas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Théron.
Tombe de Théron

Théron est un tyran grec de la ville d'Acragas (Agrigente) en Sicile.

Théron devient le tyran d'Agrigente en -488 et s'allie rapidement à Gélon qui constitue à l'époque une puissante principauté autour de Géla, puis, après -482, de Syracuse. Gélon devient même le gendre de Théron alors que celui-ci épouse une de ses nièces[1].

Théron entre en conflit avec la cité de Sélinonte et le tyran d'Himère nommé Terillos. Ces derniers en effet recherchent l'alliance carthaginoise. Théron s'empare d'Himère mais il est assiégé dans la cité par une armée carthaginoise venue au secours de Terillos. Théron reçoit alors l'aide de Gélon qui remporte en -480 sous les murs d'Himère une grande victoire qui symbolise la triomphe de l'hellénisme occidental au moment où les cités grecques remportent la bataille de Salamine.

Agrigente forme, sous le règne de Théron, avec Syracuse et Sélinonte (qui parvient à faire oublier sa position pro-carthaginoise) une sorte de « triumvirat » qui domine la Sicile grecque de l'époque. Théron meurt en -473 et son fils Thrasydée lui succède brièvement avant d'être battu par Hiéron Ier le frère et successeur de Gélon. Agrigente passe alors sous le contrôle de Syracuse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Yves Frétigné, Histoire de la Sicile, Fayard 2009, p.49

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]