Théophile Bader

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bader.

Théophile Bader est né à Dambach-la-Ville en Alsace le 24 avril 1864 et mort à Paris le 16 mars 1942. Il fut le cofondateur des Galeries Lafayette.

Parcours[modifier | modifier le code]

En 1894, Théophile Bader et son cousin Alphonse Kahn ouvrent la mercerie Les Galeries, sur une surface de 70 m2[1],[2].

Le 21 décembre 1895, ils font l'acquisition de la totalité de l'immeuble du 1 rue La Fayette[1]. La Société en nom collectif (SNC) est transformée en Société anonyme des Galeries Lafayette le 1er septembre 1899. Dès cette époque les Galeries possèdent leurs propres ateliers de fabrication et de confection (Société Parisienne de Confection) qui existeront jusque dans les années soixante, période de l'arrivée sur le marché du prêt-à-porter[2].

En 1909, Ernest Wertheimer et Émile Orosdi, futurs associés des Parfums Chanel, accordent un prêt de 800 000 francs aux Galeries Lafayette pour l'achat d'un immeuble voisin. En 1912, Alphonse Kahn se retire de la gestion opérationnelle mais continue à partager avec son cousin Théophile Bader, dont les deux filles épousent l'une Raoul Meyer et l'autre Max Heilbronn (fondateur de Monoprix), la présidence du Conseil d'administration[2].

Théophile Bader met en place une caisse de secours, une pouponnière et une caisse de retraite avant l'institution des caisses obligatoires[2].

De 1916 à 1926, les Galeries Lafayette s'implantent en province (Nice, Lyon, Nantes et Montpellier notamment). Durant les années 1920, Théophile Bader tentera d'étendre son activité à d'autres pays mais il rencontrera toutefois un succès limité. Il investira personnellement dans plusieurs entreprises, dont notamment D'Orsay (en 1916), Vionnet & Cie. Il sera l'un des premiers à vendre dans son grand magasin du prêt-à-porter, copie de modèles haute couture[2].

Une rue de Dambach-la-Ville, sa ville natale, porte actuellement son nom[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b GALERIES LAFAYETTE : les affiches "entreprise juive" sont apposées sur les vitrines dès juin 1940, Israel Valley, 23 février 2008
  2. a, b, c, d, e et f Théophile Bader, fondateur des Galeries Lafayette, Judaisme.sdv.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]