Théophanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La vision d'Ezéchiel, par Raphaël

Une théophanie (des radicaux grecs théo-, θεός « dieu », et phan-, « apparition ») est, dans le domaine religieux, la manifestation d'un dieu ou de Dieu, au cours de laquelle a normalement lieu la révélation d'un message divin aux hommes ou simplement un avertissement.

À l'origine, le terme grec θεοφάνια / theophánia désignait, dans la religion antique de ce peuple, une fête pendant laquelle on exposait publiquement la totalité des statues des dieux, surtout à Delphes.

Avec l'avènement du christianisme, le terme conserve la signification de manifestation divine : la révélation du Buisson ardent à Moïse et la naissance de Jésus-Christ sont des théophanies essentielles de l'Ancien et du Nouveau Testament.

Célébration de la Théophanie[modifier | modifier le code]

Orthodoxie[modifier | modifier le code]

Le 6 janvier, l'Église orthodoxe célèbre la fête de la Théophanie : selon les Évangiles, par son baptême dans le Jourdain, le Christ s'est manifesté comme Fils de Dieu. Cette fête est le pendant orthodoxe de la fête de l'Épiphanie dans l'Église catholique.

C'est à cette occasion qu’a lieu la traditionnelle cérémonie de bénédiction de l’eau, qui se déroule dans toutes les églises russes chaque année. Les Russes se baignent alors dans l'eau glacée[1]. On appelle cette coutume « les bains de la Théophanie » yordan, en souvenir du baptême de Jésus-Christ dans les eaux du Jourdain[2]. Cependant certains membres du clergé de l'Église russe, y voyant de la superstition, interdisent ces pratiques, suivant l'avis de l'archiprêtre Sergueï V. Boulgakov (in Livre de chevet des célébrants)[3]. Les arméniens orthodoxes célèbrent à cette date non seulement la théophanie mais aussi la fête de Noël.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Russie : tous dans l'eau... glacée », Antoine Boyet, Le Journal International, 24 janvier 2013
  2. Comprendre la théophanie et Théophanie et Diaporama
  3. http://www.moinillon.net/post/2011/01/17/baignade-deconseillee