Théologie d'Aristote

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Théologie d'Aristote est un texte de philosophie, peut-être postérieur au VIe siècle[1]. Il est rédigé en arabe et en substance sans grand rapport avec Aristote, étant composé de traductions (depuis le grec) et interprétations, plus ou moins fidèles, d'une partie des Ennéades de Plotin (205-270) et de commentaires de Porphyre (243-v.305). Ce texte reprend ainsi la pensée néoplatonicienne grecque, mêlée sous forme de synthèse à quelques idées aristotéliciennes ou islamiques. La Théologie d'Aristote est associée à d'autres textes du même style, qui forment ensemble les fragments de la pensée du « Plotin arabe ».

Ce texte eut une forte influence sur le début de la philosophie islamique, particulièrement intéressée par la pensée d'Aristote, puis ultérieurement sur la philosophie médiévale européenne. On retrouve notamment cette influence chez les philosophes islamiques Al-Kindi, Al-Farabi ou Avicenne.


Bibliographie[modifier | modifier le code]

Textes[modifier | modifier le code]

  • Théologie d'Aristote, in Plotini Opera, éd. par Paul Henry et Hans-Rudolf Schwyzer, Paris, Desclée de Brouwer, 1959, t. II, p. 486 sq. : Plotiniana arabica (trad. anglaise de Geoffrey Lewis).

Études[modifier | modifier le code]

  • Luc Brisson, La vie de Plotin, vol. 2, Paris, Vrin, 1982 et 1992, p. 625- 638.
  • (en) Peter Adamson, Arabic Plotinus: A Philosophical Study of the “Theology of Aristotle”, 2003 (ISBN: 978-0715631638)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hypothèse de Zimmerman, selon La vie de Plotin

Liens externes[modifier | modifier le code]