Théologie biblique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La théologie biblique est une discipline théologique vouée à l'étude des écritures saintes de la tradition judéo-chrétienne.

Théologie catholique[modifier | modifier le code]

Le magistère romain se veut le seul interprète des Écritures, puisque l'Église n'admet pas le libre examen. De ce fait, l'interprétation des textes est encadrée par les documents pontificaux tels que Providentissimus Deus, Divino Afflante Spiritu et Dei Verbum.

Un théologien catholique n'est pas forcément spécialisé en études bibliques puisque celle-ci est divisée en plusieurs domaines d'étude : patrologie, christologie, pneumatologie, ecclésiologie, euchologie, théologie morale, etc. De plus, elle tente d'intégrer plusieurs éléments de la philosophie dans sa compréhension de la révélation chrétienne.

Parmi les biblistes catholiques célèbres, on peut nommer Marie-Joseph Lagrange et Xavier Léon-Dufour.

Théologie protestante[modifier | modifier le code]

La théologie protestante se veut tout entière vouée à la Bible en suivant le précepte du Sola scriptura. Elle n'admet aucune intervention d'une autorité collective dans l'interprétation ou le jugement des textes.

L'étude des textes est souvent accompagnée par une étude de l'hébreu puisque les protestants ont toujours employé une Bible hébraïque, à la différence de la Vulgate ou de la Septante dans les autres Églises.

Tous les théologiens protestants sont forcément biblistes par défaut. Il y existe des courants prônant le fondamentalisme tandis que d'autres revendiquent une exégèse libérale. En particulier, la Bible est employée à des fins eschatologiques pour connaître la fin des temps.

Théologie juive[modifier | modifier le code]

La théologie juive est orientée vers l'étude du Tanakh ou Ancien Testament. Il y existe plusieurs courants du judaïsme, allant du plus traditionnel au plus moderne, mais la plupart des courants juifs encadrent l'étude de la Bible par celle du Talmud, à l'exception du karaïsme qui y est hostile. La Bible est comprise au sens d'une Loi et d'une Alliance avec le peuple juif.

Liens externes[modifier | modifier le code]