Théodore et Pascal (antipapes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Théodore II.

Théodore II et Pascal, antipapes en 687 en concurrence avec le pape Serge Ier.

Après la mort de Conon le 21 septembre 687, une faction élit l'archidiacre Pascal ; une autre l'archiprêtre Théodore. Les partisans de celui-ci se rendent maîtres de l'intérieur du palais du Latran ; leurs adversaires en occupent tout l'extérieur. Le tumulte croit et menace de devenir sanglant. Le clergé, les magistrats et le peuple fixent alors leur choix sur le prêtre Sergius, qu'ils conduisirent en triomphe au palais de Latran. Les portes s'ouvrent devant eux. Théodore reconnaît l'autorité du nouveau Pontife mais Pascal ne veut pas céder. Il est dégradé et confiné dans un monastère où il meurt en 692.

Sources[modifier | modifier le code]