Théodore Cornut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cornut.
Message et signature de l'architecte Cournut en date du 25 octobre 1767.
Carte de la baie d'Essaouira par Théodore Cornut en 1767.
Carte d'Essaouira par Théodore Cornut.
Théodore Cornut/Cournut réalise les quartiers royaux et princiers de la kasbah d'Essaouira ancienne Mogador.

Nicolas Théodore Cornut ou Cournut, est un mathématicien, géomètre et architecte français, né à Avignon au XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas Théodore Cornut ou Cournut a d'abord travaillé comme architecte pour la construction des fortifications militaires dans le Roussillon. Il est ensuite entré au service de la Couronne d'Angleterre et a participé à la guerre de Sept Ans.

En 1765, le sultan alaouite Sidi Mohammed Ben Abdallah désira fonder une véritable ville portuaire sur l'ancien comptoir portugais de Mogador. Ce sultan demanda alors à un ingénieur français captif[1], Nicolas Théodore Cornut, qui vivait à Gibraltar et avait travaillé pour le roi de France Louis XV, de lui dessiner une nouvelle ville. Théodore Cornut s'inspira donc de la ville portuaire de Saint-Malo pour créer la nouvelle Essaouira avec son plan en quadrilatère, encore visible aujourd'hui[2]. Avec son plan très régulier, la ville prit son nom actuel d'Es Saouira, qui signifie « la Bien-Dessinée »[3]. Théodore Cornut conçut et construisit les quartiers royaux dans la zone de la kasbah formant la ville actuelle. Il travailla trois ans à édifier le port et la kasbah, dont le plan original est conservé à la Bibliothèque nationale de France à Paris. Ces remparts sont aussi appelés le "Saint-Malo marocain". Ce monument est constitué d’une plate-forme avec des créneaux à deux niveaux, et il est percé de grandes portes. Il se compose d’une série de pièces, dont celles du rez-de-chaussée étaient destinées au stockage des armes et munitions[4]. Le reste de la médina a été construit bien après.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Théodore Cornut et Mogador
  2. Villes partenaires du projet UNESCO
  3. Historique de la fondation d'Essaouira
  4. Essaouira, Maroc